Mes 3 kifs de ce mercredi 25 juin

Spéciale dédicace à Biquette ˆˆ je fais mentalement ma liste des 3 kifs tous les jours, mais je ne les poste plus systématiquement… Un peu de mystère entre nous, que diable!

Mais donc, voici ceux du jour :

  • Ne pas avoir signé la convention que mon ex-employeur m’avait préparée… Un traquenard sans en être un, nous devons nous concerter sur le dernier point (la libération de prestations sans remise de contre-préavis, et le paiement de l’ensemble de mon préavis – sorry, ce sont des détails techniques mais qui ont leur importance!)
  • Pouvoir me ressourcer un peu à la mer, une belle soirée avec un beau soleil, et peut-être encore quelques beaux moments demain je l’espère

En prime, je vous mets la photo qui résume tout 🙂
image
J´y ai bien réfléchi, et je n’en vois pas de 3e, j’aurai du mettre 2 dans mon titre, mais ça  saucissonne le principe donc j’ai laissé comme ça :-p

On reparle d’adoption

Alors nous y voilà… Avec ce licenciement, on se pose un peu des questions sur l’avenir, à court, moyen et long terme.

Le but est évident de retrouver un emploi. Par contre, pas un fixe, du moins pas directement. Je m’aperçois, non sans un soupçon de satisfaction et de soulagement, que mon profil est toujours intéressant, et que les propositions s’enchaînent, donc à moi de faire un choix, et de préférence le bon. Mon licenciement traîne un peu en longueur, ce qui va rallonger mon futur recrutement, mais je prends patience.

Ce côté là est donc mis un peu entre parenthèse pour le moment, on en revient à notre pause, qui, je persiste et signe (même des deux mains ˆˆ ), nous fait réellement le plus grand bien. Alors même si souvent parfois, je crève d’envie de reprendre la PMA, je suis bien consciente que ça n’est pas encore le bon moment.

On s’était fixé un objectif aussi, faire régime ensemble, perdre nos kilos en trop ensemble, et encore une fois, pour l’instant, ça se passe à merveille (et là, j’attends vos applaudissements, -10 pour moi et -15 pour Pilou!) donc nous sommes dans une spirale assez positive.

Nous devrions reprendre le chemin de la PMA d’ici fin de l’année, quand nous aurons perdu tous les kilos qui nous freinaient, en espérant une issue un peu plus positive. Mais, oui parce qu’il y a toujours un « mais », Pilou prend conscience qu’il n’est plus tout jeune, il a fêté ses 35 balais il y a quelques semaines, et du coup, il flippe un peu.
Il m’a posé une question piège (ouh le vilaiiiin), à savoir si j’étais malheureuse sans enfant. Et bizarrement, la réponse a fusé, sans doute parce que j’y ai déjà beaucoup réfléchis mais aussi, surtout, je pense (ça m’arrive parfois lol) parce que c’est réellement ce que je ressens : non, je ne serai pas malheureuse sans enfant, parce que je te t’ai toi et que je t’aime, et il m’a répondu de façon tout aussi naturelle : mais il y aura toujours un manque.
Je crois qu’on est dans le même état d’esprit tous les deux, et ça me remplit de bonheur, surtout qu’il a enchaîné qu’on pourrait commencer la procédure d’adoption l’année prochaine aussi.

J’en ai donc profité qu’il soit « réceptif » pour lui raconter mon rêve, celui où notre petite fille, une jolie frilousse, avec des cheveux bruns soyeux – me demandez pas pourquoi, on est blonds tous les deux (ça devait être pour éviter la confusion génétique lol) jouait avec les autres enfants de notre entourage dans notre jardin, rigolait, puis venait nous faire des câlins et c’est alors que je me découvrai avec un ventre rond, rempli de vie. Était-ce une extension des croyances populaires qui veulent qu’une femme qui adopte tombe enceinte au même moment, et mon désir profond que cette croyance s’applique à moi… J’en n’en sais toujours rien, et je ne pense pas avoir envie de le savoir…

Le principal est que je crois que nous avons eu notre creux de la vague, qui a duré un certain temps et que peut-être que maintenant, nous avons l’opportunité de surfer sur le haut de cette put@in de vague. Je ne manquerai donc pas de vous tenir au courant de la météo en mer 😉

Licenciement pour cause économique

Autant ne pas y aller par 4 chemins… Je me suis fait licencier pour raison économique ce mercredi. C’est pas drôle mais ca me soulage. J’ai commencé à travailler pour « eux » il y a 3 ans, et en remettant les choses dans leur contexte, j’ai accepté le poste pour des raisons légitimes à l’époque : un déménagement imminent dans la maison que Pilou et moi avons construite pendant quelques années (le poste me permettant de me sérieusement me rapprocher de la maison, 6 km pour vous donner une idée), un mariage en planification, et tous les éléments annexes (cdi avec sécurité financière, indépendance, etc.).

Malgré tout ca, ca n’a jamais été le job de mes rêves, et très vite, je me suis posée des questions, à vrai dire 3 mois après avoir commencé… Ca ne pouvait rien présager de bon.

La tournure des évènements (un changement de direction de notre département) m’a donné une nouvelle impulsion et une nouvelle motivation, je me suis alors sentie de mieux en mieux dans mon poste. Ce fût cependant de courte durée car 1 an plus tard, nouveau chamboulement, nouveau changement de direction. C’est devenu compliqué à gérer, et à l’époque, j’ai voulu changer une première fois. Grâce à ma collègue et à notre organisation personnelle, j’ai tenu bon jusqu’au 3e changement de direction, qui a été fatal. Il ne m’a jamais été simple de travailler chez « eux » mais j’ai toujours trouvé le moyen de tenir le cap.

Finalement, je suis assez contente qu’ « ils » aient décidé pour moi, et ce, avant que le bâteau ne sombre.

Je ne garderai donc que de bons souvenirs dees ces 3 dernières années, qui m’ont indéniablement appris énormément de choses sur les gens, et surtout sur moi-même. La vie continue, la recherche d’un nouvel emploi se met tout doucement en place et je prends enfin un peu de temps pour moi, pour mon couple, ma maison, et toutes ces petites choses qu’on remet toujours à plus tard faute de temps justement.

Bref, la vie est belle quoi 🙂

Mes 3 kifs de vendredi 20 et samedi 21

Z’en avez de la chance, 6 pour le prix de trois!!!

je sais, faut absolument que je me discipline mieux que ca, mais en même temps, vous aurez de quoi occuper votre beau dimanche (car on est bien d’accord que le ménage/lessivage/repassage, c’est pas glam, c’est pas drôle, ca nous broute toutes le chicon et que du coup, on se retrouve sur notre pc/tablette/smartphone bien plus vite que prévu – et toi, là-bas dans le fond, pas la peine de se cacher, je sais que t’es pareille!!! :-p)

Alors voici les kifs de vendredi :

  • Avoir eu le courage de contacter une copine de secondaire car je pensais qu’elle était confrontée à des problèmes d’infertilité et me rendre compte que je n’étais pas très loin de la vérité (entendons-nous bien, je n’ai pas kiffé le fait de ne pas être tombée très loin de la vérité car on sait toutes que si nos copines peuvent éviter de se retrouver dans notre merd@sse, c’est quand même cool, mais j’ai kiffé qu’on puisse en parler un chouïa et peut-être un peu la soulager et être capable de la soutenir à l’avenir)
  • recevoir un mail trop choupinou de ma, désormais, ancienne collègue, qui me disait que je leur manquais déjà au boulot et tout le toutim quoi, elle a réussi à m’arracher une tite larmichette la coquine!
  • avoir pu fixer 3 entretiens dans différentes agences d’intérim pour lundi, roulez jeunesse, on est repartis comme en 40!

Et puis les kifs d’hier, samedi :

  • Ne pas avoir eu à cuisiner en se faisant inviter chez les bops (entendez ici les beaux-parents)
  • Me rendre compte de ne plus être très loin du 44, vive le régime, vive « wetwet », vive les frites (voir mes kifs de jeudi 19), et vive moi quoi!!!!
  • Avoir eu une nouvelle perspective de vacances, un petit w-e dans les ardennes, près de Durbuy, gîte, peut-être descente de l’Ourthe

Avec tout ca, je suis déplus en plus convaincue du bénéfice de cet exercice, la vie parait, un peu, plus douce, et les journées, un peu, moins pourries. À bon entendeur!

Mes 3 kifs de ce jeudi 19 juin

Je sais ce que vous allez me dire… Même pas 2 jours qu’elle a tenu la Tinkie!

Et vous avez (à moitié) raison, mais justement, de raison, y’en a une bonne! Je vous ferai un joli article rien que pour m’épancher là-dessus, comme ca, celles qui préfèreraient mes kifs à ma loose, ben elles pourront sélectionner 😉

Alors attention, la voici, la voilà (la bonne raison) : je me suis faite remercier par ma gentille cheffe mercredi. Me voilà donc chercheuse d’emploi… La situation économique de la boite n’était pas au beau fixe, alors ca n’était pas si surprenant, mais donc, vous m’excuserez bien mon skip du mercredi!

Pour me rattraper, voici tout de suite, ici même, sans plus attendre, mes 3 kifs d’hier, jeudi :

  • Dormir tard – à la base, je voulais vraiment faire la grasse matinée, genre 11-12h, mais impossible. Il n’empêche que ca m’a fait du bien, 1h30 de plus que d’habitude, c’est pas negligeable!
  • Mon Pilou qui est resté à la maison près de moi, et qui m’a ensuite amenée au magasin pour me racheter un gsm (les gsm pros, c’est cool, mais quand ca s’arrête, c’est la me-m*rde)

Les friiiiiiiites, ca y est enfin, après un peu plus de 2 mois de régime, on a été manger des pêches au thon avec de méga bonnes frites et ca fait du biiiien.

On a aussi acheté une balance au magasin, et normalement, les frites n’ont pas eu d’effets dévastateurs… Suite au prochain épisode :-p

 

Mes 3 kifs de ce mardi 17 juin

Tant que je m’y tiens, je m’y tiens hein!!! C’est vrai que ca fait du bien cette petite rétrospective de la journée pour voir les petites choses qui m’ont procuré du plaisir!

Alors comme je sais que vous trépignez d’impatience, les voiciiiiiiii :

  • Ma délicieuse salade de poulet ce midi, une vraie tuerie avec laitue, tomates (épluchées siouplé, quel luxe), champignons, poulet grillé, le tout accompagné d’une tranche de pain toasté! Sisi, jvous jure, je suis le régime WW à fond la caisse :-p
  • La bonne surprise (enfin ca dépend comment on le prend hein) en mettant ma ceinture ce matin – trop grande! Oui, je vous vois venir, le coup de la ceinture, c’était avant le coup de la salade… N’empêche!
  • Et évidemment, l’incroyaaaaaable victoire des diables rouges ce soir. Punaise, j’étais tendue du string, c’était complètement dingue (heu, je tiens quand même à préciser que ce n’est qu’une expression hein, je ne regarde pas les matchs de foot en string dans mon canapé hein, oui, oui, même si les matchs se jouent au brésil, faut pas pousser bobonne heinˆˆ)

Pas mal hein? Jvous jure, c’est top en fait comme idée ces 3 kifs 🙂 Je vais même pousser le vice en m’en faisant un petit 4e en allant me pieuter après le match pour me replonger dans mes bouquins 😉

Mes 3 kifs

Un peu dans la lignée des 100 happy days, j’ai lu aujourd’hui un article du Fl@*r sur les « 3 kifs »

Le principe est le même, lister par jour 3 choses qui nous ont donné le smile. Et comme pour les 100 happy days, pas de prise de tête (en gros, si je ne poste qu’une photo par semaine au lieu d’une par jour… Ben y’a pas mort d’homme hein, prout quoi, les journées sont déjà bien assez remplies comme ca ˆˆ), je mettrai ce que je trouverai, même si je n’en ai que 2, 1 ou pas du tout.

Ca commence déjà bien parce que la journée a été vraiment pourrie, mais justement, l’exercice m’a fait du bien et m’a aidé à relativiser (un peu) – voilà mes 3 kifs du jour :

  • Pouvoir rentrer chez moi durant ma pause déjeuner ce midi (oui, je sais, quel luxe d’habiter à 6kms de son taff, et non, ca ne fait pas partie de mes 3 kifs d’aujourd’hui!) et mettre ma musique à fond la caisse
  • Retrouver mes meilleures amies, par mail du moins, après mon petit séjour à l’étranger
  • Finir mes premiers épisodes de cette nouvelle série programmée hier soir sur la chaîne nationale et me légumiser dans le canapé

Pas trop mal pour une première, qu’en pensez-vous? Je tiens à préciser que la journée à été pourrie, genre à 8,5 sur l’échelle de pourritude ou Murphy pour celles qui connaissent… Soyez indulgentes 🙂