Adieu

Désolée pour ce long silence… J’avais des tonnes de choses à vous écrire, sur ma lecture phare du moment, sur mon flash forward à l’approche d’un rdv médical important, sur les bonnes choses de la pause-PMA et de la vie en somme, mais c’était trop beau, trop joli tout ça…

Depuis une quinzaine de jours, larouetourne a tourné, et pas dans le bon sens.

Il y a eu d’abord cette annonce, complètement inattendue. Même les futurs parents nous ont raconté les réactions dubitatives auxquelles ils avaient du faire face. Je m’en veux car j’aurai du m’en douter, à force de dire fontaine je ne boirai pas de ton eau (ou, dans le cas qui nous occupe, non non je ne veux pas d’un deuxième), ça aurait du me mettre la puce à l’oreille. Mais non, en gentille naïve que je suis, je ne l’ai pas vue arriver et paf, elle (l’annonce) m’a percuté de plein fouet.

J’ai eu du mal à m’en remettre et tournais en rond depuis une semaine quand mon ciel s’est totalement effondré. Pour celles qui ne le savaient pas, on s’était fait adopter Pilou et moi par Mika il y a plus de 2 ans. Quand je dis qu’on s’est fait adopter, c’est parce que du jour au lendemain, il est littéralement rentré dans notre maison, on a tenté de le faire sortir mais il se plaisait bien donc on a (vite) capitulé. J’ai jamais été très chat, je suis plutôt du genre chien, les vrais, gros, poilus et baveux de chiens, mais Mika était différent. Je ne vous fait pas un dessin, pour celles qui ont une ou plusieurs boule(s) de poils à la maison, vous savez combien nos animaux sont uniques et qu’ils ont chacun leur personnalité propre. Vous l’aurez compris, Mika nous a quitté. On est à nouveau seuls, et la petite famille qu’on s’était créée s’est envolée. La maison est tellement vide, comme mon coeur. Vous savez mieux que n’importe qui d’autre ce que ça peut représenter pour l’infertile que je suis, un nouvel échec, une nouvelle perte et une furieuse envie de tout envoyer valser en laissant ce malheur derrière nous…

Mais la vie doit reprendre le dessus car c’est dans l’ordre des choses. Il faut repartir avec ce bagage supplémentaire et avancer, encore, vers cette destination qui semble si lointaine.

Mon Mimi me manque…

Publicités

8 réflexions sur “Adieu

  1. Je suis désolée pour toi bon alors je suis Brigitte bardot bis alors forcément …j’ai une grosse labratoutou a la maison alors je sais ce que ça représente et tout l’amour qu’on peut leur donner ….courage a toi !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s