Happy Thanksgiving!

happy_thanksgiving_hd_wallpaper_widescreenAujourd’hui, c’est Thanksgiving aux USA.

Ayant séjourné en Californie pendant 1 an, j’ai eu la chance de célébrer cette fête avec la famille qui m’a accueilli durant cette année et j’ai vraiment adoré cette expérience.

Evidemment, aujourd’hui, elle est devenue assez commerciale, comme un peu toutes les fêtes, mais je trouve qu’elle a gardé tout son sens. Pouvoir « rendre grâce » (avant c’était à Dieu car c’est une fête chrétienne à la base), ou juste être reconnaissant des bonnes choses qui se sont passées durant l’année écoulée. Thanksgiving – give thanks ou donner des mercis…

Je voulais donc faire la liste des choses pour lesquelles je suis reconnaissante :

    • Pilou, je mesure chaque jour le bonheur qu’il me procure et la chance que j’ai de vivre à ses côtés. Il me rend meilleure et je suis heureuse de partager ma vie avec lui.
    • Mes parents, car même si nos relations n’ont pas toujours été au beau fixe dans le passé, et qu’elles ne le sont toujours pas aujourd’hui, je leur dois quand même énormément (mon éducation, mes valeurs, mon rêve américain, et toutes ces petites choses du quotidien, qu’elles se comptent en argent, ou non).
    • Mes ami(e)s, principalement mes BFF’s (Miss Z et Miss M) qui m’offrent un soutien sans faille. J’ai souvent eu des chagrins d’amitié, mais depuis qu’elles sont entrées dans ma vie, j’ai vraiment découvert que des personnes pouvaient se soutenir l’une l’autre dans les pires moments, tout comme dans les meilleurs. Ma Suissesse, ma Titpouce, ma Folledingue, et tous ces amis venus se greffer au fur et à mesure de la vie, et que j’aime tous pour ce qu’ils nous apportent.
    • La PMA, même si ça peut paraître bizarre, je suis reconnaissante qu’elle existe, qu’elle soit relativement accessible à pas mal de personnes, qu’elle soit remboursée par la mutuelle et qu’elle soit synonyme de réussite pour certains couples.
    • La blogo PMA, oui vous toutes et tous qui tenez un blog, commentez ou lisez dans l’ombre. Merci à vous de témoigner, de me faire pleurer, rire et sauter de joie car j’ai besoin de cette réalité dans ce parcours PMesque.
    • Les livres, car sans eux, la vie serait bien plus fade et qu’ils me transportent à travers des horizons inconnus – idem pour la musique.
    • Les voyages, pour ces moments d’évasion qu’ils me procurent, même si c’est de courte durée. Chacun a ses caractéristiques et en font des moments uniques.
    • La nourriture, parce qu’il faut bien vivre et que j’ai la chance de ne pas en manquer, et aussi parce que c’est ma source de réconfort quand ça ne va pas.
    • Et pour finir, Toi (mais nan, pas toi là, derrière ton écran, enfin si, aussi, mais je t’ai déjà cité plus haut), plutôt l’espoir que j’ai de Toi, que Tu viennes rejoindre notre vie, que Tu nous apporte une couche de bonheur supplémentaire, que Tu irradies notre vie par tes rires… je ne sais pas encore quand Tu seras là, ni comment Tu arriveras, mais sache que Tu seras accueilli(e) par beaucoup de bras ouverts (les nôtres bien entendu, mais aussi ceux de toute notre famille et de tous nos amis) alors prépare-Toi à une explosion d’amour!

 

Elle attend

Un peu hors du temps en ce moment, hors de la PMA et de la blogo…

Je vous suis (de loin) ou en tout cas, j’essaie. J’approuve souvent, même si je ne commente pas plus des masses, et je suis triste de lire les mauvaises nouvelles, heureuse de lire les bonnes.

Seulement voilà, là, tout de suite, j’ai l’impression d’être une clandestine de la PMA. Je sais, c’est con, on y est ou on n’y est pas ou plus, mais cette attente est dure et extrêmement longue. Je tourne en rond. J1 n’a toujours pas débarqué malgré un TG fait pour l’amadouer… Pilou me conseille d’appeler le centre. Je crois qu’il a raison, mais je ne le fais pas. J’ai peur que les infis me demandent de passer faire une écho et pds à BXL, chose que je n’aurai pas le temps de faire (car oui, depuis juillet, j’ai recommencé à travailler, un remplacement de congé mat’ – c’te bonne blague – je n’ai pas souhaité en parler plus tôt à cause de mon ancien employeur, mais maintenant que tout est réglé, plus de stress par rapport à ça). De plus, on a eu une prise de tête avec le Pilou et il m’a dit des choses pas très jojo durant cette dispute, alors bien qu’il se soit excusé et réitéré son envie de reprendre les essais en janvier, j’ai encore un peu de mal psychologiquement à rappeler le centre…

Alors j’en suis  là, nulle part à vrai dire. Cette pause m’a fait énormément de bien, physiquement et moralement, je ne peux pas le nier, mais j’ai l’impression que les quelques semaines qui me séparent de la reprise vont être tout aussi longues que les 10 derniers mois qui viennent de passer.

Et comme toujours, en bonne PMette qui se respecte, je remplis l’agenda comme je peux : anniversaires (dont le mien, que je n’ai clairement pas envie de fêter malgré, ou plutôt à cause du cap qu’il représente), events taffesques, les fêtes et les voyages (d’ailleurs, je suis toujours à la recherche d’un séjour sympa en France pour le nouvel an, si vous avez des bons plans, je suis preneuse!!).

Pour résumer, j’ai entendu cette chanson récemment, et je m’y suis tellement reconnue que j’avais envie de la partager :

Elle attend – JJ Goldman

Elle attend que le monde change
Elle attend que change les temps
Elle attend que ce monde étrange
Se perde et que tournent les vents
Inexorablement, elle attend

Elle attend que l’horizon bouge
Elle attend que changent les gens
Elle attend comme un coup de foudre
Le règne des anges innocents
Inexorablement, elle attend

Elle attend que la grande roue tourne
Tournent les aiguilles du temps
Elle attend sans se résoudre
En frottant ses couverts en argent
Inexorablement, elle attend

Et elle regarde des images
Et lit des histoires d’avant
D’honneur et de grands équipages
Où les bons sont habillés de blanc
Et elle s’invente des voyages
Entre un fauteuil et un divan
D’eau de rose et de passion sage
Aussi purs que ces vieux romans
Aussi grands que celui qu’elle attend

Elle attend…