Un peu, beaucoup, FORT fâchée

Oui, oui, oui, moi qui suis d’une nature plutôt zen, pépère, et carpe diem, vlà un quelques bons gros coups de gueule!!! Il y a plusieurs sujets qui me font suer grave en ce moment…

  • Publicités infertilement non-acceptables

Ca fait plusieurs jours que j’en entends à la radio ou que j’en vois à la télé et elles ont le don de m’énerver au plus haut point (pourtant, je le répète, je ne m’énerve pas facilement!). Bizarrement, il s’agit de 2 pubs pour des voitures. L’une est pour Se*at que j’entends fréquemment à la radio et l’autre, vue à la télé, pour une marque française. Celle de la radio ça donne un truc du style :
– La femme : « Chéri, ça serait bien d’avoir une nouvelle voiture, non? »
– L’homme : « Oui, pourquoi pas »
– La femme : « Que dirais-tu d’une Ibiz*a? »
– L’homme : « Oh ouiii quelle bonne idée, avec telle et telle et aussi telle option, en plus elle est trop belle! »
– La femme : « Et en plus, avec une Ibiz*a, on pourra avoir plein d’enfants! »

Je sais, c’est débile de m’énerver pour ça, mais ça m’irrite très franchement. Quoi, pour faire des enfants, il suffit de changer de voiture et pouf, on se ramasse une armada de moutards? Pourquoi, mais pourquoiiii personne ne nous a jamais dit ça?

Idem avec la pub télé, un homme et une femme courrent sur deux chemins et on voit qu’ils arrivent à un carrefour, ce qui doit arriver arrive, ils se rentrent dedans juste quand la voiture passe et pif, ils ont 3 gamins, sortis de nulle part, dans les bras. Ben tiiiiiiiens!
Oui mais on prend laquelle pour être sûres nous? Sans doute la française car là, on les voit bien les gamins, avec la Se*at, c’est juste une possibilité d’en avoir qui est évoquée, du coup, c’est beaucoup moins sûr.

  • Le je-m’en-foutisme du corps médical

Vu, ou plutôt lu récemment chez les blogocops. D’un côté, un gygy qui dit blanc, son confrère qui dit noir, pour au final arriver à une nuance de gris acceptable (j’ai bien dit une et non pas 50, manquerait plus que ça, coquine va). D’un autre côté, un gygy qui annonce une nouvelle pas très jojo sans qu’on sache vraiment pourquoi et qui demande une perte de poids assez rapide alors que cela aurait pu se faire bien plus tôt… Bon sang, on est des patients ou des assistants médicaux??? Des patients… comme disait une bloggeuse « un patient, ça patiente » ben tiens! Mince quoi, pourquoi on ne pourrait pas avoir à faire à une équipe digne de ce nom qui prendrait en charge les différents aspects de la PMA? La perte de poids revient régulièrement dans les différents parcours (mais bizarrement pas dans le mien alors que je suis en surpoids – BMI à l’appui), alors pourquoi ne pas proposer une aide avec une nutritionniste à disposition pour ceux qui le souhaitent? Enfin, je sais que tout cela a déjà été débattu maintes et maintes fois, mais il semblerait qu’il faille à nouveau taper sur le clou pour être entendus…

  • L’actualité belge

Actualité d’il y a quelques jours, j’en conviens, mais cette histoire m’a laissée perplexe. Une mère et son compagnon ont été jugés coupables de maltraitance et ont écopé d’une peine de respectivement 20 et 30 ans. Jimmy, un ado de 17 ans, autiste, épileptique et handicapé avait été retrouvé dans un état déplorable, ne pesant plus que 29kg et entouré des déjections des 2 chiens qui partageaient sa « chambre ». Comment une mère peut-elle en arriver là? Elle invoque son amour aveugle pour son compagnon, mais est-ce qu’un amour pour un être aimé peut vraiment dépasser l’amour qu’une mère porte à son propre enfant? Je ne peux pas répondre à cette question mais elle me trotte dans la tête depuis que j’ai suivi cette sordide affaire… La mère ne semblait pas dépressive comme cela a pu être le cas dans d’autres affaires (je pense à la mère qui a tué ses 5 enfants), puisqu’elle vivait plutôt confortablement avec son compagnon au rez-de-chaussée de la maison, alors que son fils pourrissait à l’étage, nourri de biscuits et de grenadine. Cela me laisse bien songeuse, surtout lorsque je pense aux différentes enquêtes que les candidats adoptants ont a subir, pour s’entendre dire parfois qu’ils ne sont pas aptes… Je ne sais pas quelle est la solution à ce problème, s’il y en a une… mais ça me donne froid dans le dos.

  • « Les verrous inconscients de la fécondité » de Joëlle Desjardins-Simon

Je viens de recevoir ce livre, et je l’ai entamé prequ’immédiatement. Quelle déception! Je n’en suis qu’au début, ok. Mais quand même… elle est sérieuse là, Joëlle??? Ne me méprenez-pas, je suis d’accord que certains blocages peuvent avoir une origine psychologique, je ne me voile pas la face. Par contre, cela voudrait dire que je suis la seule « jeune » femme de mon entourage (entendez, de ma génération quoi) à avoir subi l’un ou l’autre traumatisme dans mon enfance? Ou que je sois la seule pas suffisamment armée pour lutter contre ceux-ci? Je suis, à nouveau, perplexe… Sur un échantillon représentatif de quoi… 10, non disons même 15 amies proches et moins proche, nous sommes 2 sans enfants, dont 1 qui, pour des raisons pratico-pratique ne veut pas mettre de bébé en route tout de suite. Je me sens vraiment visée, pointée du doigt après avoir lu ces quelques premières pages. Alors j’ai réagi comme je réagis souvent dès que je suis confrontée à une situation qui me dérange, j’ai fermé le livre, et j’en ai commencé un autre, bien plus réconfortant. Je ne compte cependant pas m’arrêter là, et reprendre ma lecture pour voir jusqu’à quel point je suis défaillante et peut-être qu’une ou plusieurs solutions, ou du moins pistes à suivre.

Je ne sais pas pourquoi je me mets dans ces états-là, je n’ai jamais été très sensible à ce genre du sujets auparavant, mais depuis que j’ai eu mon regain d’envie d’en découdre, je me mets à réagir en vraie PMette. Je me sentais épargnée par l’angoisse de ne pas avoir d’enfant, par la fureur de voir des PB qui se baladent en se carressant le ventre, à présent, j’oscille entre colère et tristesse la plupart du temps. La PMA et mon bébé sont constamment dans un coin de ma tête et je me rends compte que je suis à présent en plein dans la crise de la PMA. Juste envie de reprendre les essais, alors que ce n’est malheureusement pas possible. Encore de l’attente, mais pendant combien de temps???

Publicités

31 réflexions sur “Un peu, beaucoup, FORT fâchée

  1. Je suis d’accord avec tout ce que tu dis… Les pubs c’est juste insupportable. Hier je regardais « Maison à *endre » et bim les clichés : bleu garçon & rose fille, avec ce lit vous allez avoir plein d’enfants, couple sans enfants mais si vous achetez ça va pas tarder car la chambre des gosses est trop belle, etc etc…
    J’ai aussi cette impression que tout conforte l’idée que l’infertilité n’existe pas, ou seulement pour des cas très particuliers (genre sociopathe, traumatisé de l’enfance, maladie grave…). Et si on est concerné, ben finalement c’est pas si grave non?
    Moi aussi je suis en colère…

  2. Oui moi aussi je suis très fâchée!
    La pub radio je la connais pas mais la pub télé me hérisse le poil, jamais j’achèterai leur voiture du coup! Na!
    (En plus on a essayer de prendre une plus grande voiture quand il a fallut en changer, c’était il y a 4 ans et demi…)

    Pour les médecins, étant concernée par un des aspects, l’énervement est bien là… Il faudrait vraiment changer des choses dans la prise en charge PMA en France. On a des conseils pluridisciplinaire pour pas mal de domaines médicaux, il devrait être ainsi pour la PMA.

    J’avais pas entendu parler de l’actualité belge (je regarde tres peu les infos) et je suis choquée! C’est pas croyable!

    • Nous on fait le contraire pour les voitures, plus que des berlines, et la mienne c’est une 3 portes version sport ˆˆ L’approche pluridisciplinaire, oh oui ça serait le rêve, espérons qu’on y parvienne un jour. Je suis pas très actu non plus, je préfère regarder les émissions sur le zoo de la flèche de fr4 en général, mais cette histoire là était tellement hallucinante qu’ils en ont parlé dans tous les médias, ça fait froid dans le dos… Courage à toi pour le régime et vive les salades 😉 (d’ailleurs si tu as des petites recettes plaisir pour l’été, n’hésite pas à partager :-p)

  3. Ah ça les pubs… c’est tellement cliché et fastoche dans les pubs… bien en dehors de la vraie vie. Quant au corps médical, pas évident de tomber sur des perles, mais je te promet ça existe. L’essentiel reste que tout cela aboutisse à votre souhait le plus cher, le plus rapidement possible. Quant à l’actu, tu te doutes qu’en ayant mon frère qui est autiste, j’ai chialé tout ce que je pouvais. Maltraiter des personnes vulnérables, en souffrance, en besoins vitaux… où que ce soit dans le monde, peu importa qui elles sont et d’où elles viennent, c’est juste inhumain. Ca fait du bien de se lacher parfois, alors peste autant que possible devant les scenar’ bisounours de la tv… Des bisous

    • Je ne me plains pas tellement de l’équipe qui nous suit, on a de la chance de pouvoir fréquenter un centre très prisé de Belgique, mais c’est vrai que malgré son attrait évident, ils pourraient améliorer l’une ou l’autre chose… Cette histoire de Jimmy m’a réellement chamboulée je dois dire, pourtant, on a eu quelques cas ici en Belgique de mères qui tuaient leurs enfants, et j’ai entendu des histoires semblables en France, mais oui… lui m’a touchée en plein cœur 😦 Bisous Bounty

  4. J’avais lu moi aussi ce bouquin et je ne me souviens pas du tout de quoi ça parlait, ça ne m’a donc pas beaucoup intéressée ;-). Pour le reste, j’ai adopté la méthode « je ne regarde plus la tv » pour me préserver un peu, du moins pour le moment… Bises Tinkie!

    • Je suis contente de voir que je ne suis pas la seule à trouver ce bouquin pas à mon goût lol. Je ne suis pas une grande adepte de la télé, par contre, je ne peux pas vivre sans musique et donc sans radio, alors j’essaie de zapper les pubs mais c’est pas toujours évident… Bisous Fortuna 🙂

  5. OMG, mais je crois qu’il faut couper sa télé et sa radio ma belle !!! Seule solution pour survivre dans notre monde parallèle…
    Quant au corps médical, en effet, il y a de quoi être agacé… Je n’arrive même plus à l’être. Je suis davantage affligée qu’énervée en fait. Mais bon, je fais l’autruche pour ne pas perdre de l’énergie inutilement, parce qu’on ne va pas se voiler la face: ça n’est pas près d’évoluer !!! Ceci dit, ce n’est pas en acceptant que les choses sont comme elles sont qu’on avancera.
    J’ignorais votre actualité, mais on a aussi des gratinés par ici !! Que dire? C’est consternant, mais c’est la vie… Là aussi, j’ai lâcher prise depuis qu’un de mes élèves, l’an dernier, est mort noyé à cause du manque de surveillance de sa mère moitié alcoolique… A un moment, on ne peut plus se laisser bouffer par tout ça, sans quoi, on vire foldingue…
    Pour conclure, je crois qu’en ce qui concerne la piste psy, on n’aura vraiment jamais d’explication. Mais si jamais on se dit que notre esprit est suffisamment fort pour influer sur le corps, parfois (cf les placebo), alors pourquoi pas? Mais l’idée ce n’est pas de culpabiliser, parce que dans le fond, quand bien même on aurait des blocages, on ne les provoque pas consciemment, en se disant un beau matin: « Tiens, et si je galérais pour avoir un mioche? Ce serait pas le fun ça? »
    En tout cas, je te souhaite d’arriver à gagner en sérénité, parce qu’on a en effet beaucoup de raisons d’être fâchée en ce moment… Bisous.

    • Sans télé, pas un soucis, mais sans radio, c’est dur-dur! Mais comme tu dis, je crois qu’il faut se « blinder » encore plus par rapport aux histoires des autres et à tout ce qu’on entend. Même si je suis plus facilement blindée d’entendre une jeune maman se plaindre de ses nuits sans sommeil que d’entendre le récit des tueuses d’enfants… J’ai un peu suivi l’histoire de ton élève, c’est tellement désolant, alors en plus avec une notion plus personnelle puisque tu le connaissais… la vie continue et ces personnes viennent se greffer dans un coin de notre cœur et nous font avancer malgré tout. Je suis tout à fait d’accord avec toi pour le psychologique, je vais continuer ma lecture, j’espère avoir jugé trop vite et qu’au final l’auteure amènera des nuances ou des pistes. Gros bisous Julys!

  6. Hé ben Biquette, t’as mis le doigt sur une de mes craintes du moment… on a fait les tests en commençant notre aventure PMesque et depuis, plus rien… Enfin, quand je dis LES tests, je veux dire un spermo pour Pilou, qui, à l’époque était mirobolant, une écho de confirmation de mes opk et une pds pour chacun. On a juste du refaire les pds en début d’année pour la dernière MIV mais, si entre temps le spermo n’était plus aussi bon? Et s’il y avait un truc qui clochait de mon côté, en plus des opk? Parce que bon, ok, ils prélèvent, ils fécondent, ça a l’air de plus ou moins bien marcher, mais pas une seule accroche sur les *jenesaismêmepluscombien* de transferts? :-/ Il est temps de faire le point avec mon centre je pense…

    • Je vois ce que tu veux dire. J’ai l’impression que chez nos voisines françaises un spermo est réalisé avant chaque procédure. Pour nous c’était uniquement en début de parcours aussi.
      Maintenant, j’imagine que s’il y avait un souci ça se verrait lors de la procédure, non?
      Gros bisous

      • Oui, je pense qu’ils le verraient s’il y avait un soucis chez Pilou… Suis en train de me demander si je vais pas relancer le centre, tant qu’on a du temps devant nous…

  7. C’est tellement dur de se sentir incomprise et d’avoir l’impression que notre situation est complètement ignorée par le commun des mortels!
    ça changera, mais il faut du temps au temps.
    Je comprends bien ton coup de gueule!
    Des bises

    • En tout cas, je suis bien décidée à partager mes ressentis et toutes les explications nécessaires pour qu’au moins mon entourage soit un minimum éduqué sur le sujet!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s