Quelques précisions…

Je tiens tout d’abord à vous remercier pour tous vos adorables messages et marques de soutien. Ça m’a fait terriblement chaud au cœur de vous lire présentes et attentionnées. Alors merci, et gros câlins

ochio

kisses

C’est vrai que depuis dimanche, le moral n’est pas au beau fixe. Une discussion à priori banale a chamboulé notre avenir PMesque pour le réduire (pratiquement) à néant. Le problème, c’est que ça vient uniquement de Pilou, alors que pour une fois, j’étais prête à me battre comme une lionne et à ne rien lâcher. L’idée du régime a fait progressivement son chemin, j’avais tout prévu pour janvier (soyons honnête, le régime pendant les fêtes, c’est juste du suicide, un peu comme manger le faux-gr*as de Gaï*a à Noël quoi), même la reprise du sport est prévue, c’est vous dire si j’en veux!
Mais voilà, des mots comme « acharnement », « obsession », « mauvaise gestion » ou encore « trop vieux » ont eu raison de ce fil ténu qui me rattachait à la prochaine FIV.Je ne sais pas ce qu’il en sera, « advienne que pourra »

sdtrs

Je tiens aussi à rassurer mes blogo-cops et autres copinautes belges, je suis toujours impliquée dans notre projet de courriers aux députés, j’ai quand même quelques années de PMA derrière le dos et j’ai envie de me battre pour que les prochains couples ou prochaines personnes qui auront à passer par-là n’aient plus à se cacher ou a trouver des excuses bidons pour pouvoir se rendre à leur écho-endochattounesque du matin.

uno1dlk

Alors, ne baissons pas les bras, et continuons d’espérer que le meilleur reste à venir.

Publicités

34 réflexions sur “Quelques précisions…

    • On verra, il est submergé de boulot en ce moment… et en même temps, j’espère qu’il ne fera pas un virage à 180 parce que je ne pense pas tenir le coup longtemps à ce rythme-là… Merci miss, des bisous.

  1. J’imagine combien il est difficile d’accepter ce choix de son partenaire. Avez-vous pu échanger calmement sur cette décision de sa part ?
    J’imagine la tempête que cela provoque chez toi et les passages très difficile que tu vis.
    Je ne sais que dire de plus, mais je ne peux qu’imaginer combien tout cela est difficile à vivre et je voulais te dire que je suis de tout coeur avec toi, tu as tout notre soutien.
    Je t’embrasse bien fort, plein de courage ! ❤

  2. Ça nous est arrivé aussi de vouloir tout lâcher, un ras le bol énorme. Et puis, on se reprend et on s’y remet. J’espère que ce n’est que temporaire. Laisse-lui peut-être le temps de souffler un peu avant de le relancer. Des bises Tinkie

  3. C’est complexe comme situation… Tu ne peux lui imposer le recours à la PMA et il ne peut pas t’imposer un avenir sans enfant. J’ai peur que l’obsession grandisse si tu le vis injustement… Une pause n’est pas une mauvaise idée s’il est à bout. J’imagine combien pour toi cet intermède pourrait être douloureux. Il te faudrait au moins l’assurance que vous en rediscuterez après Noel par exemple. Pour prendre une décision ensemble.
    Quant au régime, au sport et tout autre à côté, inutile de repousser ou de laisser tomber Tinkie. Parce que tu le fais pour toi, pas pour le bébé. Et si tu le vis à l’avance comme une épreuve de plus, ça va être extrêmement frustrant et renforcer ta morosité. Il faut que tu trouves des habitudes alimentaires et une activité qui soient des plaisirs. Facile à dire bien sur… Mais peut-être aussi que tu te mets trop la pression. Inutile alors de rajouter une obsession. L’important est que tu trouves une source d’épanouissement.
    J’aimerais bien trouver un truc pour te remonter le moral… J’espère que Pilou trouvera vite les mots pour te rassurer.
    Bon courage ma douce. Je t’embrasse fort.

    • Merciiiii pour ces mots. Je ne compte pas baisser les bras et le régime et le sport seront d’office au programme de 2016! Pour le reste, nous verrons bien avec le temps, je crois que ça sera salutaire. Encore merci à toi, gros bisous.

  4. J’espère que ce commentaire ne sera pas maladroit, mais vous avez sans doute besoin d’une « pause » pour reprendre ensemble votre souffle, et prendre sereinement des décisions ensemble pour la suite. C’est tout de même toi qui est la plus « exposée » aux traitements, et c’est surtout à toi de savoir où poser des limites, sans mettre le couple en péril…
    T’imaginer en train de pleurer me donne juste envie de te prendre sous nos ailes duveteuses, pour un peu de chaleur et de réconfort. Plein de gros bisous.

  5. Le ras le bol est tout à fait normal dans nos parcours et finalement les pauses « forcées » que nous connaissons nous permettent aussi de reprendre notre souffle. On a parfois l’impression d’être les seules à flancher, que nos hommes sont toujours forts. Or, ils vivent la même tristesse même s’ils l’expriment différemment. Si je peux me permettre un conseil, je dirais que j’ai l’impression qu’il faut que tu prennes soin de toi Tinkie, que tu prennes le temps de faire des choses pour toi et pour personne d’autre, de te retrouver en somme. Après, tu seras plus disponible pour engager une discussion avec ton homme. Je t’envoie beaucoup d’ondes positives et de douceur… gros bisous

    • Ton conseil est plus que judicieux, et je vais m’appliquer à le suivre du mieux possible. Heureusement, la fin d’année approche et quelques jours de congé seront certainement profitables. Merci beaucoup Simone, je t’embrasse.

  6. La réaction de ton homme m’a fait penser au mien. C’est lui à chaque fois qui a été à l’initiative de nos arrêts, alors que je voulais continuer à foncer tête baissée. Mais ton cas est différent, puisque cela fait quelques mois que tu attends ce feu vert. Alors je rejoins les autres, peut être a t-il besoin que votre pause se poursuive, pour vous retrouver, pour penser à vous.
    C’est dur quand la décision est prise que d’un côté et j’espère que d’ici quelques temps il sera possible pour vous d’en reparler.
    Bon courage et prends bien soin de toi.

  7. Ton homme a peut être besoin d’une petite pause, n’angoisse pas trop, trop vite (menfin je dis ça mais je serai peut être désespérée à ta place). Prenez soin de vous c’est important 😉

  8. L’essentiel est de ne pas mal interpréter sa réaction.Il est sûrement épuisé par votre parcours. Crois-moi je parle en connaissance de cause. Ce serait un raccourci facile de te dire qu’il ne veut pas cet enfant autant que toi ou même qu’i n’en veut plus. Il ne veut juste que votre couple n’explose pas en vol. La pression morale qu’exerce l’infertilité et la pma sur nos vies est éreintante. Laissez-vous un peu de temps et essayez d’en reparler tranquillement. Courage. Bises

    • Oh merci ma jolie pour ces doux mots! Tu as tellement raison, je ne me suis même pas rendu compte de tout ça… Nous allons nous poser et souffler, en espérant pouvoir repartir plus en force. Je t’embrasse fort.

  9. Chère Ginie,
    J’arrive tard mais j’ose espérer que les paroles de ton Pilou ne sont que l’expression d’un trop plein et d’un ras-le-bol provisoire. J’espère fort qu’en prenant du temps pour prendre soin de l’un et l’autre, l’envie et la force de reprendre le combat lui reviendra. La PMA met souvent les couples à dure épreuve. Communiquer est important et le fait qu’il exprime son ressenti est en soi une bonne chose car les hommes ont tendance à tout garder pour eux pour nous préserver et être le membre du couple à rester fort. Je vous souhaite de prendre le temps qu’il vous faudra pour retrouver une dynamique positive. Gros bisous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s