Voilà voilà…

Si ça fonctionne même pour des pandas…

#Jemependstoutdesuiteoujattendsencoreunpeu?

Pairi Daiza: la femelle panda inséminée avec succès

Le taux de réussite de fécondation est d’environ 20%.
© Mathieu Golinvaux

© Mathieu Golinvaux

Ce matin lors d’une conférence de presse, Pairi Daiza a annoncé que deux inséminations artificielles avaient été pratiquées sur la femelle panda Hao Hao. Avec succès.

Attention toutefois, les premiers signes de gestation peuvent ne pas arriver avant septembre. En effet, le foetus ne se développera qu’à partir du moment où il sentira que toutes les conditions sont réunies pour qu’il puisse se développer correctement. Avant ça, il sera indétectable. Concrètement, on ne saura avec certitude si Hao Hao aura un bébé que 40 jours avant la naissance.

Septembre est en même temps une date buttoir. Si aucun signe n’est visible à ce moment, cela signifie que la fécondation n’a probablement pas porté ses fruits. Précisons néanmoins que le taux de réussite de fécondation du Dr Li Desheng est d’environ 20 %.

Dans le cas d’un échec, une nouvelle insémination sera tentée l’année prochaine.

Médias présents en masse

Mardi, deux experts du China conservation and research center for the giant pandas (province du Sichuan, Chine) étaient arrivés pour prêter main-forte à l’équipe de soigneurs et de scientifiques du parc animalier. Hao Hao est en effet entrée dans une période propice à la reproduction.

Source : http://www.lesoir.be/1119722/article/actualite/belgique/2016-02-12/pairi-daiza-femelle-panda-inseminee-avec-succes
*NDLR : Pairi Daiza est un célèbre parc animalier de Belgique
Publicités

30 ans, toutes mes dents, pas d’enfants

J’ai bouclé ma 30ème année il y a pile 2 mois.

Ce 30e anniversaire je le redoutais, j’ai d’abord voulu le passer recluse chez moi, en pyjama, à siffler une bonne bonne bouteille de rouge, version Bridget Jones, mais il paraît que 30 ans, ça se fête…
bridget.gif
Puis j’ai voulu organiser une méga teuf de la mort qui tue, mais je suis née en décembre, et que dit décembre dit risque d’intempéries (genre neige, verglas, etc…) donc risque que les gens ne sachent pas se déplacer (ma famille habite à une centaine de km de chez moi) et donc risque que la méga teuf tombe à l’eau. Alors j’ai laissé tomber…

Puis, en me voyant m’apitoyer sur mon sort, ma meilleure amie, Miss M, a pris les choses en main et m’a organisé une petite fête surprise. C’était chouette, mes parents, mes oncles et tantes, et mes meilleurs amis. Même ma Suissesse avait fait le déplacement pour l’occasion. Bref, tout s’est bien passé, tranquillou, et j’ai entamé ma 30ème année sur la pointe des pieds.
ioA8mSM1
Pourtant, beaucoup de choses ont changé durant cette année fatidique :

  • J’ai commencé à me maquiller – ça peut paraître anodin dit comme ça, mais c’est assez révolutionnaire me concernant. Je ne me suis jamais maquillée, si ce n’est pour sortir. Mais il se trouve que ma Suissesse m’a offert un joli coffret rempli de trucs qui sentent bons et qui rendent belle, alors je me suis fait un devoir d’essayer la majorité des produits. Je suis littéralement tombée amoureuse d’une crème de jour bio à l’hibiscus, teintée, qui donne un teint hâlé à mon visage blanchouillard. Mes collègues ont même pensé que j’étais partie en vacances pendant les fêtes de fin d’année, alors que pas du tout. Du coup, impossible de sortir sans m’être tartinée le visage de cette crème miracle, mélangée à un brin de crème de jour d’Elizabeth Arden (dis Eli, ça vaut au moins des échantillons ce petit coup de pub, non??).
  • Je fais des siestes le week-end – pareil, fait anodin, mais punaise, je ne récupère vraiment plus comme avant!!! Il suffit d’une sortie en soirée qui se finit un peu tard et la sieste du lendemain devient vitale! Heureusement, j’arrive à tenir le coup quand on reçoit à la maison ou quand on cale des choses dans le courant de l’après-midi, espérons que ça dure…
  • J’arrive à tenir un repas complet en buvant du vin (surtout du rouge) – avant, je ne buvais qu’un petit verre juste pour dire de… mais maintenant, de l’entrée au dessert, c’est vin et eau (Bonjour, je m’appelle Tinkie, j’ai 31 ans et je suis alcoolique – Bonjouuuuuur Tinkiiiiiiiiie)
  • J’ai assisté à une réunion d’information sur l’adoption avec Pilou (sans aucun rapport avec le point précédent je précise) – rien d’exceptionnel, mais en fait si, c’est une grande étape pour nous, qui s’approche petit à petit… Pilou continue de m’en parler régulièrement, je continue à le mettre en garde, mais pour l’instant, tout va bien. Qui vivra verra.
  • Je renonce de plus en plus à la PMA – non pas que je ne veuille plus y mettre les pieds, mais pour l’instant, rapport au point précédent, je ne sais pas trop vers quoi on se dirige. De toute façon, le régime est loin derrière plein d’autres sujets tellement plus passionnants que ça retarde forcément l’échéance d’une éventuelle reprise. Faudra quand même que j’y réfléchisse et que je me mette un coup de pied au derch une deadline pour réaliser nos 3 dernières FIV…
  • Ça me fait penser que depuis ces 14 derniers mois, j’ai dû avoir mes règles quoi… ptet 3 ou 4 fois à tout casser? Il est temps de repasser chez un gynécologue digne de ce nom…
  • Avec tout ça, je n’ai toujours pas d’enfants, même pas l’once d’un début d’un tout petit espoir – mais je vais bien, la plupart du temps.
  • Ah oui, et dernier point important, rapport à mon titre – en fait non, je n’ai pas toutes mes dents, il m’en manque 2 (pas de racines) à côté de mes canines donc j’ai un petit trou d’un côté et de l’autre, j’ai gardé une dent de lait (merde, j’aurai dû garder ça pour le prochain Liebster… tant pis!).

La BBshower

Ou comment s’auto-flageller d’avoir accepté une invitation pour un grand bal composé d’anecdotes pré et post-vêlage, de récits d’accouchements les plus rocambolesques les uns que les autres et de la liste interminable des marques et cicatrices laissées par le passage d’un truc qui ressemble à une pastèque de taille moyenne.

J’ai hésité, vraiment, avant d’accepter. C’est Pilou qui a fini de me convaincre en disant que ça ne servait pas à grand-chose d’éviter ce genre d’évènements, qu’ils feraient toujours partie de la vie et que je ne pouvais pas m’isoler de tout ces personnes qui les vivaient. J’ai donc accepté à contrecœur.

 

J’ai fait bonne figure durant l’organisation, et j’ai eu la chance de ne pas être beaucoup sollicitée, la maman de Miss Z (ma bff) a bien géré.

Le Jour-J a eu lieu hier. J’étais un peu hostile, je me suis raccrochée aux textos envoyés à Choco mais je connaissais bien les filles présentes, et malgré que la majorité soit maman déjà, nous avons discutaillé comme je l’aurai fait avec n’importe quelle copine de mon entourage.
Puis la future maman est arrivée, l’ambiance était sympa, jusqu’au premier jeu. Elle devait deviner les goûts des petits pots pour bébé. Et évidemment, elle a insisté pour qu’on les goûte toutes… C’est sorti tout seul, j’ai pas pu m’en empêcher, je lui ai répondu du tact au tact « c’est pas juste, déjà que j’ai pas de mioche, je dois me farcir leur petits pots dégueu en plus! ».
Petit blanc gênant…
Je me suis dépêchée d’enfourner la cuillère en bouche pour résister à la tentation d’en dire plus.

Puis au fur et à mesure que l’après-midi passait, je me suis rendu compte que malgré toutes les histoires échangées entre mamans, j’avais quand même des choses à dire, sur d’autres sujets certes, mais c’était agréable de voir qu’on pouvait apporter son expérience à d’autres qui ne vivent pas dans la même réalité. Je me suis même plutôt bien marrée avec une non-(encore)-maman, qui s’était installée à côté de moi par hasard, lorsqu’on a passé l’épreuve de la prédiction prénom/date d’accouchement/taille et poids.

Sur le trajet, je me suis dit que, finalement, même si j’ai vécu des moments difficiles à les entendre palabrer sur leurs petites merveilles, ça n’avait pas été aussi terrible que je ne l’imaginais.
Et je me suis aussi rendu compte de l’importance et surtout de la chance que j’ai d’arriver à ne pas m’isoler de tout ça, et de mon amie, comme mon Pilou me l’avait justement fait remarquer (<3).

Miss Z a pris de mes nouvelles ce matin, ça m’a fait super plaisir aussi, elle a même décrété que je serai Tatie Tinkie, ça m’a fait chaud au coeur!

Merci à toutes les mamans délicates et attentionnées qui nous soutiennent et qui font en sorte qu’on ne se sente pas trop mises à l’écart dans certaines situations!

Résultat de recherche d'images pour "bisous"

Liebster Award – version 2016

Je n’ai plus vraiment d’inspiration pour écrire des articles 3615MyLife, censés, amusants ou même intéressants ces derniers temps.

Oh attention hein, tout va bien dans ma petite vie! Mais l’inactivité persistante de ces derniers mois par rapport à l’établissement d’une future potentielle, et somme toute inespérée descendance, ne me donne pas vraiment matière à pianoter.

Alors quand j’ai lu que l’adorable Julys m’avait nominée pour ce fameux Liebster Award, j’ai été plus que ravie et heureuse de pouvoir vous raconter quelques anecdotes.

Voici donc le principe :

  • remercier la personne qui m’a nominée

Julys, j’ai toujours eu beaucoup d’admiration pour toi. Pour ton parcours déjà, et pour ta force de caractère qui te permet de toujours te relever et de continuer à avancer. Mais aussi pour ton implication et ta détermination dans « ta vie de tous les jours » pour améliorer la vie des enfants (entre autre). Je te souhaite réellement, sincèrement de réaliser ton rêve, mais pour moi, tu es déjà une formidable PMaman ❤

  • écrire 11 choses insolites sur moi
  1. J’aimerai m’initier au bouddhisme. Ma famille est catholique depuis… toujours j’imagine, mais j’ai une attirance de plus en plus forte pour cette religion/philosophie.
  2. J’ai failli me faire adopter par ma famille d’accueil aux US à la fin de mon année scolaire.
  3. Je crois aux fantômes, ou du moins, à une sorte de manifestation de l’au-delà.
  4. Je suis plus « salée » que « sucrée », je préfère me faire un bon apéro ou une entrée au resto qu’un dessert. D’ailleurs, je ne mange que du pop-corn salé au ciné!
  5. Je suis passée pratiquement par toutes les couleurs de cheveux « naturelles », blonde étant petite, colo brun chocolat et roux à l’adolescence et maintenant, j’ai mixé les deux, brun cuivré^^
  6. Un jour, je devais avoir 8-9 ans, j’ai voulu aspirer l’eau que j’avais fait tomber en renversant mon verre, sauf que je ne savais pas qu’il fallait changer le sac du nouvel aspirateur que mes parents venaient d’acheter. J’ai trouvé que ça fonctionnait vachement bien, mais quand ma mère a voulu s’en servir la fois suivante, il ne fonctionnait plus! Je n’ai jamais avoué ma bêtise, et j’ai même fait porter le chapeau à mon papa (Pardon Maman, Pardon Papa).
  7. Je n’ai jamais eu de grande idole dans ma vie, ni de personnage fétiche (alors que toutes mes amies ne juraient que par Titi ou les MeToYou) mais aujourd’hui, à 31 ans, je suis littéralement accro à Loïc Nottet, au point d’assister à la tournée de DALS à Bruxelles jeudi!
  8. Il me semble l’avoir dit dans la première édition du Liebster mais j’ai fait plus de 15 ans de claquettes, quelques années de « hip-hop » et 3 ans de danse africaine.
  9. Je fais du bruit en dormant, sorte de soupir sonore qui exaspère Pilou quand il doit s’endormir après moi.
  10. Par contre, ça ne dérange pas du tout Yvan, qui dort toujours près de moi depuis plus de 20 ans… Yvan, c’était le prénom de mon chef lors de mon premier job d’étudiante, je ne sais toujours pas pourquoi j’ai rebaptisé mon nounours comme ça
  11. Je rêve d’aller vivre à la mer à ma retraite (mais pas avant car je veux profiter encore quelques années de notre maison avec Pilou).
  • répondre aux 11 questions de la personne qui t’a nominé

/Quelle est ton activité préférée?

J’adore lire. Je n’ai pas assez de temps pour lire autant que je le voudrai mais pour moi, c’est la meilleure façon de m’échapper du quotidien. Quand je suis stressée/triste/préoccupée, je me plonge dans un livre pour tout oublier, mes insomnies sont comblées par des romans de toute sorte.Résultat de recherche d'images pour "livres"

/Es-tu plutôt du soir ou du matin?

Carrément du soir! J’ai horriblement de mal à me réveiller le matin, je repousse toujours le moment de mettre un pied par terre et il me faut au moins 1h pour vraiment être réveillée et fonctionnelle, c’est très handicapant. Le soir par contre, je suis active et peu rester éveillée assez tard.

 

 

/Quelle est ta recette préférée?

C’est marrant parce que je viens de retrouver une recette de mon enfance il y a quelques jours. Ce n’est sans doute pas ma recette préférée mais je ne voulais pas vous offusquer en partageant celle de la sauce bolognaise^^(en plus, c’est bien connu, chaque bolo est différente en fonction de la personne qui la prépare :-p).
En beau français ça s’appelle des « Couques Suisses » mais nous, on appelait ça des c*uilles suisses. C’est une sorte de gros beignet sur lequel on fait fondre du beurre et de la cassonade, un vrai délice! La recette est ici

/Pourquoi as-tu ouvert ton blog?

Comme toute PMette qui se respecte, j’avais envie de partager mon histoire, apporter un témoignage mais au-delà de ça, c’est aussi une échappatoire, l’endroit où je peux coucher mes angoisses, mes coups de g* et toute ma tristesse, tout ce qui n’est pas « socialement acceptable ».

/Quels sont tes projets prioritaires sur ta « to do » liste?

Que des broutilles dans l’urgence (donner des prix de location de mon appart à la mer, envoyer les mesures des châssis pour l’offre de prix des rideaux, faire les courses et les récupérer au Drive,…) et pour le reste… ce put@in de régime de m@rde!!!bcfc53c3

/Quel est la chose dont tu es la plus fière?

C’est tout récent, et tout bête, mais depuis octobre dernier, j’ai commencé à donner mon sang. Mon papa l’a fait pendant de très nombreuses années mais a du arrêter lorsque son diabète a été diagnostiqué, alors c’est un peu comme si j’avais repris le flambeau.

/Quelle est ta couleur préférée?

J’adore le mauve/violet

/Quel est ton plus vilain défaut?

La paresse… ou la gourmandise… ou peut-être l’impatience… Vraiment dur de n’en choisir un car ils sont tous assez vilains à mes yeux!

/Tu pars seule sur une île, qu’emportes-tu?

Des livres et n’importe quel moyen de communication, je déteste rester seule depuis que je suis petite (vive le sentiment d’abandon pas encore intégré…)

/Y a-t-il une activité que tu ne pratiques pas et qui te tente? Laquelle?

Je suis la spécialiste quand il s’agit de tester quelque chose de nouveau et d’abandonner quelques jours/semaines/mois plus tard.
J’ai toujours adoré les loisirs créatifs sans jamais vraiment m’y mettre pour de bon (sauf pour mes colis-cadeaux que j’aime confectionner pour des occasions spéciales).
Sinon, je dirai la marche pour commencer mais en vue de faire des trekkings pros par la suite.
Résultat de recherche d'images pour "trekking"

/Ton vœu le plus important pour 2016?

Trouver la paix intérieure, avec ou sans espoir d’enfant.

  • nommer à ton tour 11 blogs

La Reine
La Frite Vernie
Yukie
Choco
Grumpy
Mouchette
Sol
BeSoft
Antanaclase
Clover
Blanche

Pardon à celles qui auraient déjà été nominées par quelqu’un d’autre, et, à vos claviers! 🙂

Mademoiselle_B დ

_ L'écriture c'est le coeur qui éclate en Silence 💎

PMA, Vie de famille, une trace pour plus tard...

Le Blog de Steff ou "comment j'ai décidé d'être heureuse"

La folie des rondeurs

Journal de bord d'une aventure pas comme les autres

Mathilde Le Pihivé - Sophrologue à Bussy-Saint-Georges 77

S’écouter, s’harmoniser, s’améliorer

Supersouris en PMA

Le parcours d'une Souris à la recherche de son souriceau...

Comment faire une omelette sans oeuf ?

ou notre parcours vers un don d'ovocytes

Miss Mousse

Voyage entre PMA, fausses couches et prématurité

Bienvenue dans le (petit) monde d'une PMette

Juste un blog pour vous raconter mon histoire, une thérapie pour moi ...

Infertilité : p’tites chroniques

Les p'tites chroniques (qui piquent) d’une grande bataille pour la vie

Maman a des formes

Chronique d'une ronde en PMA

1 couple sur 6

J'ai jamais été très chiffres de toute façon

Loïc Nottet PROJETS

Projets concerts - BELGIQUE

Vivre avec les ovaires polykystiques 💜

Comment vivre avec, comment se soigner, comment tomber enceinte, comment ne plus déprimer...

9 mois... émois

Et le miracle fut...

mabichelife.wordpress.com/

Eternelle rêveuse

Le zèbre masqué

par un Zèbre Anonyme

lafivetmoi.wordpress.com/

En vérité le chemin importe peu, la volonté d'arriver suffit à tout...

Maman de deux Ptits Loulous

Famille / Parentalité / Féminité

La vie de béa 

mon blog a moi, en attendant....

La Cuisine de Lillie

Soleil, Blabla & Gourmandises

Un couple plein d'amour perdu en pleine Jungle de la PMA

« L’amour ne reconnaît aucune barrière. Il saute par-dessus les obstacles, les clôtures, il traverse les murs pour arriver finalement à sa destination, plein d’espoir. » — Maya Angelou

Nirnaeth Arnoediad version PMA

Quand la bataille des larmes innombrables devient la quête d'un enfant

Battre l'impatience

Notre parcours PMesque pour agrandir notre famille

Titre du site

« L’amour ne reconnaît aucune barrière. Il saute par-dessus les obstacles, les clôtures, il traverse les murs pour arriver finalement à sa destination, plein d’espoir. » — Maya Angelou

Pma et Tralala

Quand la vie te joue des tours, continue à jouer on ne sait jamais tu pourrais gagner!

A l'inconnue de Barcelone

Je voulais devenir Maman. Du diagnostic d'infertilité à la FIV avec don d'ovocyte.

Flandrin & Flandrinette

"Une vie...Une histoire...La nôtre.."

Chroniques d'un Ventre Vide & Ordures Ménagères

Infertilité Secondaire, Fauche couche à repetition, PMA, deuil de la vie rêvé, vie en attente, douleur sourde et sournoise

Fée d'Amour et de pma

Fée d'Amour et de Pma

Birdie Moments

Petit à petit...

Je vois ma FIV en rose...

Pourquoi faire la tête quand tu pourrais sourire !

A l'orée du bois

les blablas d'une mamavocate

Une Bretonne & un Franc-Comtois exilés dans le Vaucluse

Le bonheur absolu n'existe pas, il faut juste savoir se créer son propre paradis à soi

Léa

trucs cools - couleurs - inspirations

Relaxeau

Centre pluridisciplinaire de dépistage et d'accompagnement des personnes à haut potentiel

Ma PMA en recettes

Jour après jour, comment la PMA s'est immiscée dans ma cuisine...