Pensées du Jour (rdv Pr. DS J-28)

Qu’est-ce que je suis pressée de revoir Pr. DS!

J’espère qu’elle nous donnera le go pour cette FIV, ICSI de préférence. Même si je n’ai pas perdu les 20kg qu’elle demandait, j’en ai quand même déjà perdu un quart…

Je me demande ce que ça va donner au niveau protocole… ils ne me connaissent pas encore, je risque une belle hyperstim. Ça serait ballot de faire une hyperstim quand même.

Peut-être qu’on n’aurait pas du changer de centre. Ils nous connaissent bien à Bruxelles et leur protocole a peut-être encore évolué et donne de meilleurs résultats.

En même temps, sans Pr. DS, il n’y aurait pas eu d’hystéroscopie, sans hystéro, pas de détection des polypes, pas de résection et pas de RIF test non plus, faut que je lui fasse confiance!

Je me demande d’ailleurs quels sont les résultats de ce fameux RIF test… j’espère qu’elle ne va pas nous annoncer une mauvaise nouvelle, je ne sais pas comment gérer une mauvaise nouvelle là tout de suite…

Et si on n’arrivait jamais à avoir d’enfant? Qu’est-ce qu’on va faire? S’acheter des bagnoles de luxe, ou une résidence secondaire quelque part où il fait beau? J’entends déjà les mauvaises langues s’apitoyer sur notre sort tiens.

Faudra que Pilou se décide une bonne fois pour toutes pour l’adoption, parce que bon, j’ai pas envie de commencer ce genre de démarches à 40 ans, moi.

Avec son travail, je peux même pas lui en vouloir le pauvre, il est tellement surmené…

Si jamais le RIF test est problématique, ou que Pr. DS ne veut pas faire de FIV, je supplierai Pilou pour assister à la prochaine séance d’information chez Thérèse Wante, et qui sait, il sera peut-être ok pour entamer les démarches finalement? Après tout, il aura 40 ans dans 2 ans, lui.

S’il ne veut pas, il sera bien obligé d’accepter qu’on adopte un chien. Un bébé labrador au lieu du bébé humain. Oui, au moins un bébé de quelque chose.

Mais bon, si ça se trouve, ces saletés de polypes étaient juste dans le chemin et maintenant qu’ils sont partis, on va avoir une belle accroche!

Pourvu que ça soit une fille…

Je crois que Fidji ça irait bien à un labrador chocolat.

Tom c’est bien aussi.

Publicités

Révélations

Je suis sur plusieurs groupes FB qui concernent les OPK. Certains très intéressants, d’autres moins. Ceux de la première catégorie sont principalement anglophones, car comme je l’ai déjà mentionné dans l’un de mes précédents articles, les américains ont l’air de considérer ce syndrome comme une réelle maladie (et quand on prend tous les symptômes, sous leur forme la plus grave, il y a quand même de quoi).

1421339141916
*Le SOPK est un syndrome qui touche plus de 7 millions de femmes. C’est plus que le nombre combiné de personnes touchées par le cancer du sein, la polyarthrite rhumatoïde, la sclérose en plaques et le lupus.

Tout ça pour dire que, récemment, certaines filles du groupe ont ajouté à leur photo de profil un cadre, dans lequel il est indiqué « I am 1 in 10 – PCOS Awareness » (Je suis 1 sur 10 – opk power, enfin, un truc du style^^). Je me suis donc lancée et ai ajouté à mon tour ce cadre à ma photo de profil.

Résultat de recherche d'images pour "pcos awareness"

Quelques minutes plus tard, je recevais déjà des notifications.
D’abord de simples « likes » d’amies, puis les réactions « smiley triste » de membres de la famille lointaine, et ensuite des commentaires.
Des commentaires de soutien, avec des smileys, des bisous et des cœurs, des commentaires d’amies qui se dévoilent, et des commentaires d’autres qui sont passées par là et apportent un peu d’espoir.
Même des messages privés, pour partager un peu de leur vie et de leurs galères, mais avec toujours une belle note d’espoir au bout.
L’une d’entre elle m’a carrément remerciée d’avoir osé ajouter ce cadre à ma photo et donc d’en parler, de façon indirecte. Je lui ai répondu que je l’avais fait principalement pour moi, et que je n’avais eu que des retours positifs et bienveillants, ce qui me facilitait beaucoup les choses.
Et pas plus tard que ce midi, lors de la pause déjeuner, le dialogue s’est fait assez naturellement avec mes collègues les plus proches, qui connaissent quelqu’une qui est passée par là, ou qui est actuellement en plein protocole. Un échange, parfois un peu d’éducation sur l’infertilité en général, et une fois encore, de gentils mots et du soutient.

Je ne m’attendais pas à autant de réactions, et même si je n’ai rien fait de particulier, ça me réchauffe le cœur de voir que finalement, un petit geste anodin peut apporter autant de surprises et de positivité!
Évidemment, nous sommes tous libres d’en parler ou non, mais je suis heureuse de l’avoir fait car tous ces retours sont plutôt encourageants!

Résultat de recherche d'images pour "pcos awareness"

Welcome 2017

Avec une guerre de retard, je remercie de tout cœur mes super swappeuses de Noël pour leurs super colis, plein de douceur et de tendre bienveillance. Ce fût un réel plaisir de les découvrir à l’aube de ces fêtes de fin d’année… Merci aussi à Super-Kalyz d’avoir organisé cela ❤

Déconnectée de la blogo depuis plus d’une semaine, j’ai découvert à mon retour de belles surprises, d’autres moins, des bilans, des résolutions et des espoirs. A mon tour, je veux vous souhaiter de trouver la lumière sur votre chemin! Que ces prochains jours deviennent les témoins privilégiés de grands moments de joie et de témoignages d’amour.

Résultat de recherche d'images pour "love 2017"

En ce qui me concerne, pas de bilan, pas de rétrospective, juste une envie d’aller de l’avant, de foncer avec l’aide de Pr. DS et d’aller au bout de ce qu’on pourra supporter. L’approche de la 40taine (dans 2,5 ans) pour Pilou sonnera sans doute le glas des essais PMA et nous redirigera vers un autre chemin. Je pense être en mesure d’accepter tous les cas de figure, de la poursuite des essais PMA (voire même en DO) à l’arrêt simple et net de notre quête de bébé.

J’aborde donc cette année 2017 confiante et presque impatiente car mon agenda est déjà bien rempli de chouettes projets; un w-e bien être avec ma Miss Z, un possible changement de voiture, le concert de mon chouchou Loïc Nottet, un petit voyage avec ma Miss C, des vacances au soleil,…
Mais j’espère aussi secrètement une issue positive du rdv du 21 février prochain vers une FIV ICSI, de cette FIV ICSI à un taux positif, de ce taux positif à des échos satisfaisantes, de ces échos à un accouchement sans (trop de) complications, et de cet accouchement à un début d’une nouvelle vie à 3 (ou 4)… faut bien continuer à rêver un peu 😉
Je continue mon bonhomme de chemin vers l’objectif perte de poids en vue de ce fameux rdv, j’en suis donc à 5kg de perdus depuis septembre. Certes, ce n’est pas un chiffre mirobolant, et il faudrait qu’il y en ait au moins 20 autres qui suivent, mais je suis confiante. Je n’ai pas radicalement modifié mon comportement alimentaire, je suis simplement plus à l’écoute de mes sensations, et ça, pour la gourmande que je suis, ça n’a pas de prix! Pas d’objectif particulier à ce niveau-là, juste une envie de poursuivre cette descente, lentement, mais sûrement.

J’espère et vous souhaite une nouvelle année sereine et pleine de jolies surprises!!!

Résultat de recherche d'images pour "new year quotes"