Révélations

Je suis sur plusieurs groupes FB qui concernent les OPK. Certains très intéressants, d’autres moins. Ceux de la première catégorie sont principalement anglophones, car comme je l’ai déjà mentionné dans l’un de mes précédents articles, les américains ont l’air de considérer ce syndrome comme une réelle maladie (et quand on prend tous les symptômes, sous leur forme la plus grave, il y a quand même de quoi).

1421339141916
*Le SOPK est un syndrome qui touche plus de 7 millions de femmes. C’est plus que le nombre combiné de personnes touchées par le cancer du sein, la polyarthrite rhumatoïde, la sclérose en plaques et le lupus.

Tout ça pour dire que, récemment, certaines filles du groupe ont ajouté à leur photo de profil un cadre, dans lequel il est indiqué « I am 1 in 10 – PCOS Awareness » (Je suis 1 sur 10 – opk power, enfin, un truc du style^^). Je me suis donc lancée et ai ajouté à mon tour ce cadre à ma photo de profil.

Résultat de recherche d'images pour "pcos awareness"

Quelques minutes plus tard, je recevais déjà des notifications.
D’abord de simples « likes » d’amies, puis les réactions « smiley triste » de membres de la famille lointaine, et ensuite des commentaires.
Des commentaires de soutien, avec des smileys, des bisous et des cœurs, des commentaires d’amies qui se dévoilent, et des commentaires d’autres qui sont passées par là et apportent un peu d’espoir.
Même des messages privés, pour partager un peu de leur vie et de leurs galères, mais avec toujours une belle note d’espoir au bout.
L’une d’entre elle m’a carrément remerciée d’avoir osé ajouter ce cadre à ma photo et donc d’en parler, de façon indirecte. Je lui ai répondu que je l’avais fait principalement pour moi, et que je n’avais eu que des retours positifs et bienveillants, ce qui me facilitait beaucoup les choses.
Et pas plus tard que ce midi, lors de la pause déjeuner, le dialogue s’est fait assez naturellement avec mes collègues les plus proches, qui connaissent quelqu’une qui est passée par là, ou qui est actuellement en plein protocole. Un échange, parfois un peu d’éducation sur l’infertilité en général, et une fois encore, de gentils mots et du soutient.

Je ne m’attendais pas à autant de réactions, et même si je n’ai rien fait de particulier, ça me réchauffe le cœur de voir que finalement, un petit geste anodin peut apporter autant de surprises et de positivité!
Évidemment, nous sommes tous libres d’en parler ou non, mais je suis heureuse de l’avoir fait car tous ces retours sont plutôt encourageants!

Résultat de recherche d'images pour "pcos awareness"

Publicités

1,2,3… vous connaissez la suite

Oui, bon, je suis relativement bien beaucoup à la bourre, mais j’ai rattrapé tout mon retard de lecture de mon fil WP et j’ai a-do-ré lire vos petites (ou parfois plus grosses) pouffiasseries*!!! Alors, puisque j’ai gentiment été taguée par la Jolie Choco et la Coquine Tidoum, je me suis dit que j’allais partager les miennes avec vous aussi!

Je vous préviens, je suis du style gentille petite fille sage, j’essaie le plus possible d’éviter les conflits, et je ne réplique pratiquement jamais à un commentaire déplaisant car « on répond aux imbéciles par le silence ». Cependant, il m’est quand même arrivé 2-3 bricoles qui ont fait ressortir mon côté obscur :

  • Je devais avoir 5-6 ans, et je faisais un stage de danse à la mer. J’attendais le spectacle de fin de stage avec une impatience folle car ça marquait le moment suprême où mes parents venaient me rechercher. Au moment de choisir notre costume pour ce fameux spectacle, une fille cherchait dans le même panier que moi et a eu le malheur d’attraper le costume que j’avais repéré. J’ai pété un câble et je lui ai fichu une torgnole qui m’a surprise moi-même. On s’est retrouvées face à face, le visage baigné de larmes toutes les deux, moi à m’excuser et elle à accepter mes excuses, le tout supervisé par nos monitrices et profs de danse. #SaleGamine #PourrieGâtée #FilleUnique
  • Ma grand-mère habitait à 80km de chez nous, on ne la voyait donc qu’une fois par semaine, le w-e principalement. N’ayant jamais réellement coupé le cordon, elle nous téléphonait pratiquement tous les autres jours de la semaine. Un jour, j’étais à fond dans mon émission préférée de l’époque (pour les belges, c’était Mégamix ^^), le téléphone sonne, ma maman me demande de répondre car elle était en train de cuisiner, c’était évidemment ma grand-mère. Sauf qu’au lieu de lui répondre « Bonjour Mémé, comment ça va? », je lui ai répondu « Désolée madame, vous vous êtes trompée de numéro ». Ma mère est arrivée dans le salon et m’a demandé qui c’était: « Ben, Mémé, évidemment » – Ma mère « Qu’est ce qu’elle voulait? » – Moi « J’en sais rien, je lui ai dit qu’elle avait fait un mauvais numéro ». Son regard m’aurait fusillé sur place, mais son sourire voulait clairement dire « bravo ma fille » 😀  #MégamixCestSacré #FichezMoiLaPaix
  • A 16 ans, j’ai rencontré un mec sur Internet. C’était vraiment pas sérieux du tout, je ne l’aimais pas, mais j’ai continué à flirter avec lui. Lui était tellement accroc qu’il est venu s’installer en Belgique pour moi. Après 6 mois de relation, j’en ai eu vraiment marre de lui et j’ai voulu le quitter. Ma mère, qui est très sensible aux causes perdues, a essayé de me raisonner pour que je lui laisse une 2e chance. J’en ai énormément voulu à ma mère de « m’obliger » à lui parler et à essayer d’arranger les choses, j’ai donc décidé de fuguer. Sauf que toutes mes copines habitaient dans la même ville que moi, et que je savais vraiment pas où aller. Alors je suis juste sortie promener mon chien, pendant 3 heures, et j’ai fini par rentrer car j’avais super froid et super faim… ça doit certainement être la fugue la plus courte du monde!

Résultat de recherche d'images pour "mi ange mi demon"

J’aimerai à mon tour nominer Besoft, Clover et Fritje. Allez les filles, lâchez-vous, je suis super curieuse de connaître votre côté obscur !!! :-p

*D’après une idée originale de MadameOurse

 

Sinon, plus de news des suites hystéro et suivi diététicienne dans le prochain article!

La BBshower

Ou comment s’auto-flageller d’avoir accepté une invitation pour un grand bal composé d’anecdotes pré et post-vêlage, de récits d’accouchements les plus rocambolesques les uns que les autres et de la liste interminable des marques et cicatrices laissées par le passage d’un truc qui ressemble à une pastèque de taille moyenne.

J’ai hésité, vraiment, avant d’accepter. C’est Pilou qui a fini de me convaincre en disant que ça ne servait pas à grand-chose d’éviter ce genre d’évènements, qu’ils feraient toujours partie de la vie et que je ne pouvais pas m’isoler de tout ces personnes qui les vivaient. J’ai donc accepté à contrecœur.

 

J’ai fait bonne figure durant l’organisation, et j’ai eu la chance de ne pas être beaucoup sollicitée, la maman de Miss Z (ma bff) a bien géré.

Le Jour-J a eu lieu hier. J’étais un peu hostile, je me suis raccrochée aux textos envoyés à Choco mais je connaissais bien les filles présentes, et malgré que la majorité soit maman déjà, nous avons discutaillé comme je l’aurai fait avec n’importe quelle copine de mon entourage.
Puis la future maman est arrivée, l’ambiance était sympa, jusqu’au premier jeu. Elle devait deviner les goûts des petits pots pour bébé. Et évidemment, elle a insisté pour qu’on les goûte toutes… C’est sorti tout seul, j’ai pas pu m’en empêcher, je lui ai répondu du tact au tact « c’est pas juste, déjà que j’ai pas de mioche, je dois me farcir leur petits pots dégueu en plus! ».
Petit blanc gênant…
Je me suis dépêchée d’enfourner la cuillère en bouche pour résister à la tentation d’en dire plus.

Puis au fur et à mesure que l’après-midi passait, je me suis rendu compte que malgré toutes les histoires échangées entre mamans, j’avais quand même des choses à dire, sur d’autres sujets certes, mais c’était agréable de voir qu’on pouvait apporter son expérience à d’autres qui ne vivent pas dans la même réalité. Je me suis même plutôt bien marrée avec une non-(encore)-maman, qui s’était installée à côté de moi par hasard, lorsqu’on a passé l’épreuve de la prédiction prénom/date d’accouchement/taille et poids.

Sur le trajet, je me suis dit que, finalement, même si j’ai vécu des moments difficiles à les entendre palabrer sur leurs petites merveilles, ça n’avait pas été aussi terrible que je ne l’imaginais.
Et je me suis aussi rendu compte de l’importance et surtout de la chance que j’ai d’arriver à ne pas m’isoler de tout ça, et de mon amie, comme mon Pilou me l’avait justement fait remarquer (<3).

Miss Z a pris de mes nouvelles ce matin, ça m’a fait super plaisir aussi, elle a même décrété que je serai Tatie Tinkie, ça m’a fait chaud au coeur!

Merci à toutes les mamans délicates et attentionnées qui nous soutiennent et qui font en sorte qu’on ne se sente pas trop mises à l’écart dans certaines situations!

Résultat de recherche d'images pour "bisous"

Le débrief en gif!

Cette (dernière) entrevue avec mon GynécoLove m’a laissé dans un bien triste état, et je n’aime pas beaucoup ça… Surtout que, comme vous me l’avez toute très justement fait remarquer, c’était finalement plutôt positif. Alors j’ai eu envie de faire une rétrospective en gif, histoire de dédramatiser tout ça et de pouvoir y repenser avec un mini sourire aux lèvres. Le dernier rendez-vous avec GynécoLove en gif, ça donne ça : Le jour du rendez-vous, j’étais vraiment impatiente vhg GynécoLove nous a reçu à la bourre, mais il avait l’air serein giphy3 Il nous a expliqué notre situation, 7 embryons, avec 1 blasto, mais malheureusement, pas de résultat concret – là, j’étais un peu dubitative giphy Et puis, il nous annonce comme ça, direct, qu’on doit passer en FIV kck Du coup, c’est un peu le choc pour moi itrlf1 Et pour vraiment bien marquer le coup, il me dit que l’idéal serait que je perde 15 à 20kgs… dva Après ces merveilleuses nouvelles, je suis sortie du centre un peu comme ça Kristen-Bell-Laughing-to-Crying Pilou a essayé de me consoler un peu tumblr_n8nm3hx8Wz1sgl0ajo1_250 Mais j’ai continué upset Alors il m’a dit de me calmer cyt Finalement, on s’est dit que c’était pas plus mal, qu’on aurait le temps de partir en vacances giphyhol2 giphyvac De s’amuser un peu giphyhol cdwts De nous retrouver ume oww Et puis aussi de penser sérieusement au régime too-wide Ça va pas être simple… tumblr_my088lrvVh1t0nmbjo1_500 anigif_optimized-24705-1421943503-17 Mais on va se faire aider par une full équipe, on va même se remettre au sport! fail-tapis-course-2fail-tapis-course-1 Et après avoir perdu ces « quelques » kilos en trop, ça sera le moment fatidique de l’hystéroscopie evl Et si tout va bien, ça sera ENFIN la reprise, en FIV svp! kdyea (oui, j’avoue, ce n’est pas vraiment la tête que je fais quand je pense à la FIV, mais ça viendra!!!) D’ici là, il ne reste plus qu’une chose à faire… attendre!!! prwtng

Une nouvelle page

1251709Je n’ai pas été très présente durant ces 2 semaines de vacances. Je vous ai un peu suivi, de très loin, je n’ai pas commenté, mais vous étiez toutes dans mes pensées.

Ce break de Noël – Nouvel An m’a fait beaucoup de bien. C’est la première année depuis longtemps où j’ai pu poser des jours et enfin profiter des fêtes entre amis et dans la famille et j’ai juste a-do-ré! Cuisiner le repas du 24 pour mes parents, le 25 dans la famille de Pilou, flâner et cocooner en attendant le 31 où nous étions invités chez des amis très proches (chez la filleule de Pilou), où nous avons finalement passé une excellente soirée à 4 (alors que nous devions être 8 à la base) et avec la petite choupette, adorable bien qu’un peu difficile avec toute cette agitation et ces préparatifs.

Ce début 2015 est serein, je me sens bien dans ma peau et dans ma tête. Je n’ai même pas stressé pour la rentrée hier, alors qu’avant, je n’aurai pas réussi à dormir quelques jours avant la reprise, quelle différence! Alors oui, certes, ma mission touche à sa fin (dans une semaine) et c’est vrai que la PB que je remplaçais est revenue hier, ce qui évidemment rend la chose plus facile, mais malgré cela, cette sérénité intérieure me surprend et me ravi tout autant.

Même la pilule n’a pas été dure à avaler, au sens propre du terme! J’ai fini ma plaquette hier soir, comme une fleur, sans presque m’en rendre compte, entourée par vos mots et vos voeux, tout doux comme des carresses.image

Merci déjà à vous pour vos magnifiques cartes, vous êtes hyper douées, je suis très jalouse de vos superbes réalisations! J’attends les autres avec grande impatience!

Par contre, gros coup de stress car je ne sais pas si mes complices du groupe 2 ont bien reçu mes cartes à leur tour… Je n’ai pas une très grande confiance en la poste belge et j’ai comme l’impression que mon envolée a été étouffée dans l’oeuf… Je vous explique, n’étant pas très douée de mes mains, j’ai voulu ajouter un petit quelque chose dans la carte, sorte de petit souvenir-porte bonheur des fêtes, qui n’était pas spécialement volumineux mais qui était palpable. J’ai donc très peur que le facteur se soit dit qu’il allait récupérer des cadeaux à moindres frais et qu’il ait ouvert mes cartes pour ensuite les jeter. Bon, j’espère que je me fais juste des films et que vous allez recevoir vos cartes très rapidement!!!

La suite du programme est donc l’attente… l’attente de mes prochaines cartes, l’attente de J1 pour redémarrer une MIV, l’attente d’une nouvelle mission, mais une attente très saine et sereine. J’ai appris, parfois à mes dépends, que l’impatience n’est pas toujours bonne conseillère.

Pour ce qui est de mes voeux pour vous, ils sont très simples : je vous souhaite une année scintillante, brillant de milles feux, et qui vous comblera de toutes les façons possible. Et pour illustrer mes pensées, je me suis rappelée de cette expression :

615551554df8c6e00c89fbc5db5e4335

Une première!

Car oui, c’est bien une première dans tous les sens du terme… Ma toute toute première fois carte de l’envolée, de ma première année de participation. Quelle émotion, et quelle jolie découverte. Merci Poupig pour cette magnifique carte et ce message qui m’a réchauffé… le coeur! 🙂

image

No Panic

Bon bon bon…

En essayant de rattraper quelque peu mon retard sur la blogo (méga w-e d’annif oblige), je me rends compte que pas mal de blogueuses sont déjà au top pour l’envolée de leurs cartes.

Catastrophe! Je ne suis pas bien avancée, et la semaine s’annonce chargée…

Maiiis rassurez-vous les copinautes, j’ai déjà étudié le champ des possibles et ma quête touche à son but. Je ferai donc tout mon possible pour que vous puissiez recevoir vos cartes pour (ou un peu avant) noël!

Il en va de même pour mes copines aux pitous gelés, comprenez pour le swap des chaussettes coquettes de PMettes, j’ai le matos, il n’y a donc « plus qu’à… » mais j’attends d’avoir les cartes pour faire un envoi groupir (oué, c’est pas comme si les horaires de la poste belge étaient hyper flexibles ou que je ne travaillais pas dans le trou du c*l de nez de la Belgique).

Donc no stress les filles, ne vous inquiétez pas, vous aurez bientôt de mes nouvelles!!!

Et puis le petit point totalement inutile cfr. la PMA… Ayé, j’ai repris la pilule hier soir (je suis d’ailleurs très fort en pensée avec Flipette qui doit également repasser par la case pilule). J’ai failli l’oublier après un long w-e de débauche mais je m’en suis heureusement rappelée in extremis, fin de la plaquette prévue pour le 05/01/15 (ça le fait je trouve, me demandez pas pourquoi, c’est du feeling) et suite de l’aventure PMesque avec la stim, les contrôles, la ponction et, on l’espère, le transfert. Je suis très sereine face à cette reprise (à cause du passage de dizaine peut-être), je ne suis ni impatiente, ni soucieuse par rapport à cette nouvelle tentative. Cela fera juste partie intégrante de ma vie pour les prochaines semaines, et peut-être pour les prochains mois si nous avons un peu de chance (allez, siouplé, juste un peu!).

Happy Thanksgiving!

happy_thanksgiving_hd_wallpaper_widescreenAujourd’hui, c’est Thanksgiving aux USA.

Ayant séjourné en Californie pendant 1 an, j’ai eu la chance de célébrer cette fête avec la famille qui m’a accueilli durant cette année et j’ai vraiment adoré cette expérience.

Evidemment, aujourd’hui, elle est devenue assez commerciale, comme un peu toutes les fêtes, mais je trouve qu’elle a gardé tout son sens. Pouvoir « rendre grâce » (avant c’était à Dieu car c’est une fête chrétienne à la base), ou juste être reconnaissant des bonnes choses qui se sont passées durant l’année écoulée. Thanksgiving – give thanks ou donner des mercis…

Je voulais donc faire la liste des choses pour lesquelles je suis reconnaissante :

    • Pilou, je mesure chaque jour le bonheur qu’il me procure et la chance que j’ai de vivre à ses côtés. Il me rend meilleure et je suis heureuse de partager ma vie avec lui.
    • Mes parents, car même si nos relations n’ont pas toujours été au beau fixe dans le passé, et qu’elles ne le sont toujours pas aujourd’hui, je leur dois quand même énormément (mon éducation, mes valeurs, mon rêve américain, et toutes ces petites choses du quotidien, qu’elles se comptent en argent, ou non).
    • Mes ami(e)s, principalement mes BFF’s (Miss Z et Miss M) qui m’offrent un soutien sans faille. J’ai souvent eu des chagrins d’amitié, mais depuis qu’elles sont entrées dans ma vie, j’ai vraiment découvert que des personnes pouvaient se soutenir l’une l’autre dans les pires moments, tout comme dans les meilleurs. Ma Suissesse, ma Titpouce, ma Folledingue, et tous ces amis venus se greffer au fur et à mesure de la vie, et que j’aime tous pour ce qu’ils nous apportent.
    • La PMA, même si ça peut paraître bizarre, je suis reconnaissante qu’elle existe, qu’elle soit relativement accessible à pas mal de personnes, qu’elle soit remboursée par la mutuelle et qu’elle soit synonyme de réussite pour certains couples.
    • La blogo PMA, oui vous toutes et tous qui tenez un blog, commentez ou lisez dans l’ombre. Merci à vous de témoigner, de me faire pleurer, rire et sauter de joie car j’ai besoin de cette réalité dans ce parcours PMesque.
    • Les livres, car sans eux, la vie serait bien plus fade et qu’ils me transportent à travers des horizons inconnus – idem pour la musique.
    • Les voyages, pour ces moments d’évasion qu’ils me procurent, même si c’est de courte durée. Chacun a ses caractéristiques et en font des moments uniques.
    • La nourriture, parce qu’il faut bien vivre et que j’ai la chance de ne pas en manquer, et aussi parce que c’est ma source de réconfort quand ça ne va pas.
    • Et pour finir, Toi (mais nan, pas toi là, derrière ton écran, enfin si, aussi, mais je t’ai déjà cité plus haut), plutôt l’espoir que j’ai de Toi, que Tu viennes rejoindre notre vie, que Tu nous apporte une couche de bonheur supplémentaire, que Tu irradies notre vie par tes rires… je ne sais pas encore quand Tu seras là, ni comment Tu arriveras, mais sache que Tu seras accueilli(e) par beaucoup de bras ouverts (les nôtres bien entendu, mais aussi ceux de toute notre famille et de tous nos amis) alors prépare-Toi à une explosion d’amour!

 

En vrac : trouillothon, I <3 la ch0uette, et débrief rdv

Alors, oui, c’est un post fourre-tout. Mais le temps me manque cruellement en ce moment (même si je persiste à croire qu’il passe beaucoup trop lentement et que la reprise des essais me semble loin, loin, loiiiiin!). Donc je combine le tout car je le disais et le répète, je suis de tous les défis! Je commence avec celui de la ch0uette, je la connais pas super bien, mais au fond, je sais qu’elle doit être comme nous :

Elle a d’abord essayé de sauter (sur) Pouêt

imagesCAN98L4B

 

 

 

 

 

 

Puis elle s’est rendu compte qu’il y avait un problème 1d60b6402d83e4948f2be835851492a6

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Elle a du écarter les pattes à tout va

Owl Funny

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Elle a connu les joies de la progesterone

funny-owl-funny-wallpaper

Mais, au final, on l’aime notre chouette!

7f66f1692f9f516005f28e008ab37a13

 

 

 

 

 

 

#Trouillothon – je vous ai fait un petit florilège de croisage grâce au meeerveilleux smartphone qui est le mien, c’est fou, on doit même plus être doué pour faire des photos de nos jours… Voilà ma Kasse-dédi à toutes les PMettes, aigries ou pas, utérus fonctionnel ou non, mais qui avez toutes (comme moi) le trouillomètre à zéro depuis que vous avez franchi le pas de la Porte d’un Monde Allucinant (oui, je sais, ça s’écrit hallucinant, mais on est en PMA, pas en PMH, bordal!) Prise avec Lumia Selfie Prise avec Lumia Selfie Prise avec Lumia Selfie Prise avec Lumia Selfie Prise avec Lumia Selfie Prise avec Lumia Selfie Voilà, c’est cadeau, ça fait plaisir! ^^

Et en 2-3 mots, le rendez-vous endocrinologique a été plus que satisfaisant. La dame a commencé par me demander mon parcours, je lui ai raconté le metformine, la PMA, le régime, et le sport. Elle m’a dit que c’était très bien, que j’étais sur la bonne voie mais qu’au vu de tout ce qui se passe pour moi pour le moment, elle ne peut pas faire grand-chose de plus. Elle ne veut pas me remettre sous metformine car elle estime que c’est aux patientes de faire un effort pour perdre du poids par elles-mêmes. Elle m’a dit que je devais absolument revenir la voir QUAND je serai enceinte (elle a bien dit QUAND et pas SI) car j’allais plus que probablement développer un diabète gestationnel (ma glycémie est dans les normes pour l’instant mais déjà totalement hors-norme pour un état de grossesse). A la vue de ma mine déconfite sur la partie « enceinte », elle m’a dit qu’elle n’avait aucun doute que je tomberai enceinte et quand je lui ai dit que j’avais déjà 3 MIV et 2 TEC à mon actif, elle m’a répondu que ça ne marchait (presque) jamais du premier coup. Ben, rien que de m’entendre dire ça, ça m’a mis une patate de dingue! Punaise, je crois que c’est le premier médecin qui me donne de l’espoir. A tort ou pas, pour l’instant peu m’importe. J’avais besoin de cette marque de soutien plus que je ne pouvais me l’imaginer!

Attention PMA, dans 3 mois, me revoilà!!!!!!!!