1,2,3… vous connaissez la suite

Oui, bon, je suis relativement bien beaucoup à la bourre, mais j’ai rattrapé tout mon retard de lecture de mon fil WP et j’ai a-do-ré lire vos petites (ou parfois plus grosses) pouffiasseries*!!! Alors, puisque j’ai gentiment été taguée par la Jolie Choco et la Coquine Tidoum, je me suis dit que j’allais partager les miennes avec vous aussi!

Je vous préviens, je suis du style gentille petite fille sage, j’essaie le plus possible d’éviter les conflits, et je ne réplique pratiquement jamais à un commentaire déplaisant car « on répond aux imbéciles par le silence ». Cependant, il m’est quand même arrivé 2-3 bricoles qui ont fait ressortir mon côté obscur :

  • Je devais avoir 5-6 ans, et je faisais un stage de danse à la mer. J’attendais le spectacle de fin de stage avec une impatience folle car ça marquait le moment suprême où mes parents venaient me rechercher. Au moment de choisir notre costume pour ce fameux spectacle, une fille cherchait dans le même panier que moi et a eu le malheur d’attraper le costume que j’avais repéré. J’ai pété un câble et je lui ai fichu une torgnole qui m’a surprise moi-même. On s’est retrouvées face à face, le visage baigné de larmes toutes les deux, moi à m’excuser et elle à accepter mes excuses, le tout supervisé par nos monitrices et profs de danse. #SaleGamine #PourrieGâtée #FilleUnique
  • Ma grand-mère habitait à 80km de chez nous, on ne la voyait donc qu’une fois par semaine, le w-e principalement. N’ayant jamais réellement coupé le cordon, elle nous téléphonait pratiquement tous les autres jours de la semaine. Un jour, j’étais à fond dans mon émission préférée de l’époque (pour les belges, c’était Mégamix ^^), le téléphone sonne, ma maman me demande de répondre car elle était en train de cuisiner, c’était évidemment ma grand-mère. Sauf qu’au lieu de lui répondre « Bonjour Mémé, comment ça va? », je lui ai répondu « Désolée madame, vous vous êtes trompée de numéro ». Ma mère est arrivée dans le salon et m’a demandé qui c’était: « Ben, Mémé, évidemment » – Ma mère « Qu’est ce qu’elle voulait? » – Moi « J’en sais rien, je lui ai dit qu’elle avait fait un mauvais numéro ». Son regard m’aurait fusillé sur place, mais son sourire voulait clairement dire « bravo ma fille » 😀  #MégamixCestSacré #FichezMoiLaPaix
  • A 16 ans, j’ai rencontré un mec sur Internet. C’était vraiment pas sérieux du tout, je ne l’aimais pas, mais j’ai continué à flirter avec lui. Lui était tellement accroc qu’il est venu s’installer en Belgique pour moi. Après 6 mois de relation, j’en ai eu vraiment marre de lui et j’ai voulu le quitter. Ma mère, qui est très sensible aux causes perdues, a essayé de me raisonner pour que je lui laisse une 2e chance. J’en ai énormément voulu à ma mère de « m’obliger » à lui parler et à essayer d’arranger les choses, j’ai donc décidé de fuguer. Sauf que toutes mes copines habitaient dans la même ville que moi, et que je savais vraiment pas où aller. Alors je suis juste sortie promener mon chien, pendant 3 heures, et j’ai fini par rentrer car j’avais super froid et super faim… ça doit certainement être la fugue la plus courte du monde!

Résultat de recherche d'images pour "mi ange mi demon"

J’aimerai à mon tour nominer Besoft, Clover et Fritje. Allez les filles, lâchez-vous, je suis super curieuse de connaître votre côté obscur !!! :-p

*D’après une idée originale de MadameOurse

 

Sinon, plus de news des suites hystéro et suivi diététicienne dans le prochain article!

Publicités

Liebster Award – version 2016

Je n’ai plus vraiment d’inspiration pour écrire des articles 3615MyLife, censés, amusants ou même intéressants ces derniers temps.

Oh attention hein, tout va bien dans ma petite vie! Mais l’inactivité persistante de ces derniers mois par rapport à l’établissement d’une future potentielle, et somme toute inespérée descendance, ne me donne pas vraiment matière à pianoter.

Alors quand j’ai lu que l’adorable Julys m’avait nominée pour ce fameux Liebster Award, j’ai été plus que ravie et heureuse de pouvoir vous raconter quelques anecdotes.

Voici donc le principe :

  • remercier la personne qui m’a nominée

Julys, j’ai toujours eu beaucoup d’admiration pour toi. Pour ton parcours déjà, et pour ta force de caractère qui te permet de toujours te relever et de continuer à avancer. Mais aussi pour ton implication et ta détermination dans « ta vie de tous les jours » pour améliorer la vie des enfants (entre autre). Je te souhaite réellement, sincèrement de réaliser ton rêve, mais pour moi, tu es déjà une formidable PMaman ❤

  • écrire 11 choses insolites sur moi
  1. J’aimerai m’initier au bouddhisme. Ma famille est catholique depuis… toujours j’imagine, mais j’ai une attirance de plus en plus forte pour cette religion/philosophie.
  2. J’ai failli me faire adopter par ma famille d’accueil aux US à la fin de mon année scolaire.
  3. Je crois aux fantômes, ou du moins, à une sorte de manifestation de l’au-delà.
  4. Je suis plus « salée » que « sucrée », je préfère me faire un bon apéro ou une entrée au resto qu’un dessert. D’ailleurs, je ne mange que du pop-corn salé au ciné!
  5. Je suis passée pratiquement par toutes les couleurs de cheveux « naturelles », blonde étant petite, colo brun chocolat et roux à l’adolescence et maintenant, j’ai mixé les deux, brun cuivré^^
  6. Un jour, je devais avoir 8-9 ans, j’ai voulu aspirer l’eau que j’avais fait tomber en renversant mon verre, sauf que je ne savais pas qu’il fallait changer le sac du nouvel aspirateur que mes parents venaient d’acheter. J’ai trouvé que ça fonctionnait vachement bien, mais quand ma mère a voulu s’en servir la fois suivante, il ne fonctionnait plus! Je n’ai jamais avoué ma bêtise, et j’ai même fait porter le chapeau à mon papa (Pardon Maman, Pardon Papa).
  7. Je n’ai jamais eu de grande idole dans ma vie, ni de personnage fétiche (alors que toutes mes amies ne juraient que par Titi ou les MeToYou) mais aujourd’hui, à 31 ans, je suis littéralement accro à Loïc Nottet, au point d’assister à la tournée de DALS à Bruxelles jeudi!
  8. Il me semble l’avoir dit dans la première édition du Liebster mais j’ai fait plus de 15 ans de claquettes, quelques années de « hip-hop » et 3 ans de danse africaine.
  9. Je fais du bruit en dormant, sorte de soupir sonore qui exaspère Pilou quand il doit s’endormir après moi.
  10. Par contre, ça ne dérange pas du tout Yvan, qui dort toujours près de moi depuis plus de 20 ans… Yvan, c’était le prénom de mon chef lors de mon premier job d’étudiante, je ne sais toujours pas pourquoi j’ai rebaptisé mon nounours comme ça
  11. Je rêve d’aller vivre à la mer à ma retraite (mais pas avant car je veux profiter encore quelques années de notre maison avec Pilou).
  • répondre aux 11 questions de la personne qui t’a nominé

/Quelle est ton activité préférée?

J’adore lire. Je n’ai pas assez de temps pour lire autant que je le voudrai mais pour moi, c’est la meilleure façon de m’échapper du quotidien. Quand je suis stressée/triste/préoccupée, je me plonge dans un livre pour tout oublier, mes insomnies sont comblées par des romans de toute sorte.Résultat de recherche d'images pour "livres"

/Es-tu plutôt du soir ou du matin?

Carrément du soir! J’ai horriblement de mal à me réveiller le matin, je repousse toujours le moment de mettre un pied par terre et il me faut au moins 1h pour vraiment être réveillée et fonctionnelle, c’est très handicapant. Le soir par contre, je suis active et peu rester éveillée assez tard.

 

 

/Quelle est ta recette préférée?

C’est marrant parce que je viens de retrouver une recette de mon enfance il y a quelques jours. Ce n’est sans doute pas ma recette préférée mais je ne voulais pas vous offusquer en partageant celle de la sauce bolognaise^^(en plus, c’est bien connu, chaque bolo est différente en fonction de la personne qui la prépare :-p).
En beau français ça s’appelle des « Couques Suisses » mais nous, on appelait ça des c*uilles suisses. C’est une sorte de gros beignet sur lequel on fait fondre du beurre et de la cassonade, un vrai délice! La recette est ici

/Pourquoi as-tu ouvert ton blog?

Comme toute PMette qui se respecte, j’avais envie de partager mon histoire, apporter un témoignage mais au-delà de ça, c’est aussi une échappatoire, l’endroit où je peux coucher mes angoisses, mes coups de g* et toute ma tristesse, tout ce qui n’est pas « socialement acceptable ».

/Quels sont tes projets prioritaires sur ta « to do » liste?

Que des broutilles dans l’urgence (donner des prix de location de mon appart à la mer, envoyer les mesures des châssis pour l’offre de prix des rideaux, faire les courses et les récupérer au Drive,…) et pour le reste… ce put@in de régime de m@rde!!!bcfc53c3

/Quel est la chose dont tu es la plus fière?

C’est tout récent, et tout bête, mais depuis octobre dernier, j’ai commencé à donner mon sang. Mon papa l’a fait pendant de très nombreuses années mais a du arrêter lorsque son diabète a été diagnostiqué, alors c’est un peu comme si j’avais repris le flambeau.

/Quelle est ta couleur préférée?

J’adore le mauve/violet

/Quel est ton plus vilain défaut?

La paresse… ou la gourmandise… ou peut-être l’impatience… Vraiment dur de n’en choisir un car ils sont tous assez vilains à mes yeux!

/Tu pars seule sur une île, qu’emportes-tu?

Des livres et n’importe quel moyen de communication, je déteste rester seule depuis que je suis petite (vive le sentiment d’abandon pas encore intégré…)

/Y a-t-il une activité que tu ne pratiques pas et qui te tente? Laquelle?

Je suis la spécialiste quand il s’agit de tester quelque chose de nouveau et d’abandonner quelques jours/semaines/mois plus tard.
J’ai toujours adoré les loisirs créatifs sans jamais vraiment m’y mettre pour de bon (sauf pour mes colis-cadeaux que j’aime confectionner pour des occasions spéciales).
Sinon, je dirai la marche pour commencer mais en vue de faire des trekkings pros par la suite.
Résultat de recherche d'images pour "trekking"

/Ton vœu le plus important pour 2016?

Trouver la paix intérieure, avec ou sans espoir d’enfant.

  • nommer à ton tour 11 blogs

La Reine
La Frite Vernie
Yukie
Choco
Grumpy
Mouchette
Sol
BeSoft
Antanaclase
Clover
Blanche

Pardon à celles qui auraient déjà été nominées par quelqu’un d’autre, et, à vos claviers! 🙂

Défi Prou(s)t de Mamz’elle Bulle

Aaah en voilà un défi comme je les aime! Et j’ai adoré lire les réponses des participantes jusqu’à maintenant.

Par contre, j’ai trouvé ça très compliqué de m’en tenir à une réponse, et j’ai un peu dérogé quand cela me semblait impossible de choisir!

Voici sans plus tarder mes réponses:

1. Mon mot préféré : savoureux
2. Le mot que je déteste : pédanterie
3. Ma drogue favorite : les apéros
4. Le son, le bruit que j’aime : le « pop » des grains de maïs qui cuisent pour faire du pop-corn
5. Le son, le bruit que je déteste : les sirènes stridentes d’alarmes en tout genre
6. Mon juron, gros mot ou blasphème favori : put@in ça/il/elle me broute grave
7. Le métier que je n’aurais pas aimé faire : vétérinaire
8. La plante, l’arbre ou l’animal dans lequel j’aimerais être réincarnée : le chien
9. La qualité que je préfère chez un homme ou une femme : le sens de l’humour
10. Ce que j’apprécie le plus chez mes amis : le partage et l’écoute
11. Mon principal défaut : l’impatience
12. Mon occupation préférée : la lecture
13. Mon rêve de bonheur : fonder une famille
14. Le pays où je désirerais vivre : les USA ou l’Italie
15. La couleur que je préfère : le mauve/violet
16. Mon plat préféré : les pâtes
17. La fleur que je préfère : les gerberas
18. Mon endroit préféré : la plage
19. Mon écrivain préféré : Laurent Gounelle
20. Mon dessert préféré : Fondant au chocolat au cœur coulant de caramel au beurre salé (dégusté qu’une seule fois à Blois, c’est dire si ça m’a marqué!)
21. Mon héros favori dans la fiction : le Mentalist
22. Mon héroïne préférée dans la fiction : la Fée Clochette
23. Mon idole quand j’étais enfant : Dorothée
24. Idole(s) quand j’étais ado : Emma des Spice Girls
25. Ce que je déteste par-dessus tout : l’hypocrisie
26. La réforme que j’estime le plus :
27. Le don de la nature que j’aimerais avoir : savoir voler ou un don artistique genre le chant, le dessin, l’écriture…
28. Parfum préféré : Je reste accro à Halloween et Very Irresistible
29. Mon état d’esprit actuel : vivement 2016
30. Ma devise : Carpe Diem

Rêver un peu

Voilà ce que j’ai dit à Pilou ce week-end :

« Je n’ai pas peur. Ils auront peut-être ma mort, mais ils n’auront jamais ma vie, et encore moins mes rêves. »

Et puis, j’ai lu mon horoscope de 2016, mois par mois (voilà, comme ça, c’est fait, je suis cramée. Oui, je lis mon horoscope tous les jours, bref.) et je me suis mise à rêver…

femme sagittaire

Je vous passe les premiers mois assez ternes et sans intérêts des natifs du Sagittaire du 2eme décan (oui, c’est important) pour en arriver directement à la partie qui a fait vagabonder mon esprit :

Septembre :
Le dernier carré entre saturne et Neptune qui pèse sur notre économie, notre moral et nos vies noircit le tableau d’une rentrée placée sous le signe des restrictions et d’une morosité générale qui pourrait finir par démotiver les troupes – Là, je sens bien la fin des vacances, et avec la fin des vacances, la reprise de la PMA, avec son lot de médocs qui font déprimer. L’éclaircie est pourtant pour bientôt et la fin de l’année amorce un virage. Alors ? Accrochez-vous au bastingage – Une éclaircie bientôt? Un virage? Hé bien oui, je vais m’accrocher et tenir bon, et continuer de croire que larouetourne va enfin tourner dans le bon sens.
2ème décan (3 décembre-12 décembre) :
Le carré Saturne/Neptune noircit votre tableau personnel. Un problème familial récurrent à régler, des sacrifices à faire qui vous plombe un peu le moral – Aaaah oui, nos chouettes disputes avec Pilou, et le sacrifice de mes week-ends au profit du ménage, en plein dans le mille Emile! Vous abordez la rentrée sous un ciel bas et devrez sans doute supporter quelques déceptions, désillusions qui ne vous aideront guère à sortir la tête de l’eau – Des taux tous pourris, un comptage folliculaire digne de Fukushima et un endomètre en berne comme je n’en avais jamais connus. Attendez la fin du mois qui s’annonce plus constructive pour refaire surface. Les 21 et surtout le 23, les affaires prennent et vous apercevez le bout du tunnel – Premier dosage bhcg positif le 21, et le deuxième qui confirme, 2 jours plus tard comme demandé dans mon centre… alors, c’est à ça qu’il ressemble, le bout du tunnel? En attendant, relativisez, dédramatisez et tâchez de boire le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide – En gros, je pro-fi-te.

Octobre :
Deux nouvelles lunes au programme d’un mois de passage entre la grisaille et l’éclaircie ? Veillez alors à suivre le mouvement (qui s’accélère) sans trop précipiter les choses – Le taux augmente bien comme il doit, tout s’accélère oui, mais je reste prudente #PMetteUnJourPMetteToujours.
2ème décan (3 décembre-12 décembre) :
Vous progressez lentement mais sûrement vers des objectifs qui vous tiennent à cœur (le 4) et sont susceptibles de sécuriser votre avenir – On est presque à du 4SA là si je ne me trompe pas. Moi, à 4SA… encore une étape de franchie. Ne tirez cependant pas trop sur la corde et évitez de demander trop le 7 et le 16 où vous pourriez essuyer un refus si vous dépassez les bornes – C’est le rush au boulot, je suis crevée. J’ai peur qu’il se soit passé quelque chose mais les urgences (le 7) et mon gynéco (le 16) me disent de ne pas m’inquiéter. Le 19, vous êtes bien déterminé à obtenir ce qui vous revient de droit (tout du moins d’après vous) mais seriez surtout bien inspiré de baisser d’un ton et d’attendre un peu… – Je fais du forcing pour une nouvelle pds ou écho mais je sais bien qu’il est trop tôt. Le 26, où votre charme fait des ravages et vous permet d’obtenir ce que vous convoitez sans forcer le passage – Le gynéco est de bonne humeur, il me propose l’écho, mon souffle s’arrête, et les larmes coulent au rythme du petit cœur.

Novembre :
Le ciel s’éclaircit pour tout le monde et vous voilà bien décidé à profiter de l’embellie. En novembre prenez toutefois le temps de récupérer des forces pour rebondir à partir du 21 sur le devant de la scène – Je suis claquée, je passe mes journées la tête dans la cuvette des chiottes mais ça a l’air de s’améliorer un peu…
2ème décan (3 décembre-12 décembre) :
Jusqu’au 11, prenez le temps de méditer, de tirer les enseignements du passé et peaufinez vos plans – La PMA est toujours là, tapie, mais j’ai envie de penser à la suite, aux annonces, à la déco de la chambre, aux vêtements, à parrain/marraine. Ensuite, vous aurez la possibilité (si vous évitez de pousser le bouchon trop loin le 15) d’ouvrir vos ailes et de réaliser certains projets qui vous tiennent à cœur – J’ai craqué, j’ai acheté un body, et un doudou. La seule réserve : ne pas oublier de servir le collectif dans la poursuite de vos objectifs personnels – Je continue d’alimenter mon blog avec des messages d’espoir, et surtout, je continue à bosser avec les copinautes belges pour Bamp Belgique.

Décembre :
Le ciel fut gris une bonne partie de l’année mais promet de faire des étincelles et vous permet de clore 2016 en beauté. Feu d’artifice à prévoir et réjouissances à partager sous la protection de la raison teintée, comme vous l’aimez… d’un grain de folie – Les réjouissances de fin d’année approchent, il est temps de penser aux annonces tellement espérées, je n’y crois toujours pas!
2ème décan (3 décembre-12 décembre) :
Tout s’accélère en cette fin d’année qui promet. Vous vous montrez persuasif le 2, prudent et avisé le 3 et chanceux (mais la chance, vous ne l’avez pas volée) le 9 – Tout va bien mon Pilou d’amour, je le sens (le 2). On approche des tant redoutées 12SA, mais ça ne veut rien dire (le 3). Alors voilà, ça y est, le premier trimestre est fait, et tout va bien (le 9)? C’est juste incroyable. Une fin d’année protégée par un sextile entre Jupiter et Saturne qui vous permet enfin d’ouvrir l’avenir en conscience et de tirer des plans réjouissants mais réalisables sur la comète. Il était temps – Alors c’est vrai? On touche notre rêve du bout des doigts… c’est dingue, presque irréel, et pourtant… on a choisit les meubles, Pilou s’attaque à la peinture et on a les mesures du coffre pour notre samedi en mode repérage de poussette. Plus de doutes, tu seras bientôt dans nos bras Petit Cœur…

Ça fait du bien de rêver, alors surtout, rêvez en grand et en couleurs, ne vous en privez pas! ❤

Une nouvelle page

1251709Je n’ai pas été très présente durant ces 2 semaines de vacances. Je vous ai un peu suivi, de très loin, je n’ai pas commenté, mais vous étiez toutes dans mes pensées.

Ce break de Noël – Nouvel An m’a fait beaucoup de bien. C’est la première année depuis longtemps où j’ai pu poser des jours et enfin profiter des fêtes entre amis et dans la famille et j’ai juste a-do-ré! Cuisiner le repas du 24 pour mes parents, le 25 dans la famille de Pilou, flâner et cocooner en attendant le 31 où nous étions invités chez des amis très proches (chez la filleule de Pilou), où nous avons finalement passé une excellente soirée à 4 (alors que nous devions être 8 à la base) et avec la petite choupette, adorable bien qu’un peu difficile avec toute cette agitation et ces préparatifs.

Ce début 2015 est serein, je me sens bien dans ma peau et dans ma tête. Je n’ai même pas stressé pour la rentrée hier, alors qu’avant, je n’aurai pas réussi à dormir quelques jours avant la reprise, quelle différence! Alors oui, certes, ma mission touche à sa fin (dans une semaine) et c’est vrai que la PB que je remplaçais est revenue hier, ce qui évidemment rend la chose plus facile, mais malgré cela, cette sérénité intérieure me surprend et me ravi tout autant.

Même la pilule n’a pas été dure à avaler, au sens propre du terme! J’ai fini ma plaquette hier soir, comme une fleur, sans presque m’en rendre compte, entourée par vos mots et vos voeux, tout doux comme des carresses.image

Merci déjà à vous pour vos magnifiques cartes, vous êtes hyper douées, je suis très jalouse de vos superbes réalisations! J’attends les autres avec grande impatience!

Par contre, gros coup de stress car je ne sais pas si mes complices du groupe 2 ont bien reçu mes cartes à leur tour… Je n’ai pas une très grande confiance en la poste belge et j’ai comme l’impression que mon envolée a été étouffée dans l’oeuf… Je vous explique, n’étant pas très douée de mes mains, j’ai voulu ajouter un petit quelque chose dans la carte, sorte de petit souvenir-porte bonheur des fêtes, qui n’était pas spécialement volumineux mais qui était palpable. J’ai donc très peur que le facteur se soit dit qu’il allait récupérer des cadeaux à moindres frais et qu’il ait ouvert mes cartes pour ensuite les jeter. Bon, j’espère que je me fais juste des films et que vous allez recevoir vos cartes très rapidement!!!

La suite du programme est donc l’attente… l’attente de mes prochaines cartes, l’attente de J1 pour redémarrer une MIV, l’attente d’une nouvelle mission, mais une attente très saine et sereine. J’ai appris, parfois à mes dépends, que l’impatience n’est pas toujours bonne conseillère.

Pour ce qui est de mes voeux pour vous, ils sont très simples : je vous souhaite une année scintillante, brillant de milles feux, et qui vous comblera de toutes les façons possible. Et pour illustrer mes pensées, je me suis rappelée de cette expression :

615551554df8c6e00c89fbc5db5e4335

Une première!

Car oui, c’est bien une première dans tous les sens du terme… Ma toute toute première fois carte de l’envolée, de ma première année de participation. Quelle émotion, et quelle jolie découverte. Merci Poupig pour cette magnifique carte et ce message qui m’a réchauffé… le coeur! 🙂

image

Happy Thanksgiving!

happy_thanksgiving_hd_wallpaper_widescreenAujourd’hui, c’est Thanksgiving aux USA.

Ayant séjourné en Californie pendant 1 an, j’ai eu la chance de célébrer cette fête avec la famille qui m’a accueilli durant cette année et j’ai vraiment adoré cette expérience.

Evidemment, aujourd’hui, elle est devenue assez commerciale, comme un peu toutes les fêtes, mais je trouve qu’elle a gardé tout son sens. Pouvoir « rendre grâce » (avant c’était à Dieu car c’est une fête chrétienne à la base), ou juste être reconnaissant des bonnes choses qui se sont passées durant l’année écoulée. Thanksgiving – give thanks ou donner des mercis…

Je voulais donc faire la liste des choses pour lesquelles je suis reconnaissante :

    • Pilou, je mesure chaque jour le bonheur qu’il me procure et la chance que j’ai de vivre à ses côtés. Il me rend meilleure et je suis heureuse de partager ma vie avec lui.
    • Mes parents, car même si nos relations n’ont pas toujours été au beau fixe dans le passé, et qu’elles ne le sont toujours pas aujourd’hui, je leur dois quand même énormément (mon éducation, mes valeurs, mon rêve américain, et toutes ces petites choses du quotidien, qu’elles se comptent en argent, ou non).
    • Mes ami(e)s, principalement mes BFF’s (Miss Z et Miss M) qui m’offrent un soutien sans faille. J’ai souvent eu des chagrins d’amitié, mais depuis qu’elles sont entrées dans ma vie, j’ai vraiment découvert que des personnes pouvaient se soutenir l’une l’autre dans les pires moments, tout comme dans les meilleurs. Ma Suissesse, ma Titpouce, ma Folledingue, et tous ces amis venus se greffer au fur et à mesure de la vie, et que j’aime tous pour ce qu’ils nous apportent.
    • La PMA, même si ça peut paraître bizarre, je suis reconnaissante qu’elle existe, qu’elle soit relativement accessible à pas mal de personnes, qu’elle soit remboursée par la mutuelle et qu’elle soit synonyme de réussite pour certains couples.
    • La blogo PMA, oui vous toutes et tous qui tenez un blog, commentez ou lisez dans l’ombre. Merci à vous de témoigner, de me faire pleurer, rire et sauter de joie car j’ai besoin de cette réalité dans ce parcours PMesque.
    • Les livres, car sans eux, la vie serait bien plus fade et qu’ils me transportent à travers des horizons inconnus – idem pour la musique.
    • Les voyages, pour ces moments d’évasion qu’ils me procurent, même si c’est de courte durée. Chacun a ses caractéristiques et en font des moments uniques.
    • La nourriture, parce qu’il faut bien vivre et que j’ai la chance de ne pas en manquer, et aussi parce que c’est ma source de réconfort quand ça ne va pas.
    • Et pour finir, Toi (mais nan, pas toi là, derrière ton écran, enfin si, aussi, mais je t’ai déjà cité plus haut), plutôt l’espoir que j’ai de Toi, que Tu viennes rejoindre notre vie, que Tu nous apporte une couche de bonheur supplémentaire, que Tu irradies notre vie par tes rires… je ne sais pas encore quand Tu seras là, ni comment Tu arriveras, mais sache que Tu seras accueilli(e) par beaucoup de bras ouverts (les nôtres bien entendu, mais aussi ceux de toute notre famille et de tous nos amis) alors prépare-Toi à une explosion d’amour!

 

En vrac : trouillothon, I <3 la ch0uette, et débrief rdv

Alors, oui, c’est un post fourre-tout. Mais le temps me manque cruellement en ce moment (même si je persiste à croire qu’il passe beaucoup trop lentement et que la reprise des essais me semble loin, loin, loiiiiin!). Donc je combine le tout car je le disais et le répète, je suis de tous les défis! Je commence avec celui de la ch0uette, je la connais pas super bien, mais au fond, je sais qu’elle doit être comme nous :

Elle a d’abord essayé de sauter (sur) Pouêt

imagesCAN98L4B

 

 

 

 

 

 

Puis elle s’est rendu compte qu’il y avait un problème 1d60b6402d83e4948f2be835851492a6

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Elle a du écarter les pattes à tout va

Owl Funny

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Elle a connu les joies de la progesterone

funny-owl-funny-wallpaper

Mais, au final, on l’aime notre chouette!

7f66f1692f9f516005f28e008ab37a13

 

 

 

 

 

 

#Trouillothon – je vous ai fait un petit florilège de croisage grâce au meeerveilleux smartphone qui est le mien, c’est fou, on doit même plus être doué pour faire des photos de nos jours… Voilà ma Kasse-dédi à toutes les PMettes, aigries ou pas, utérus fonctionnel ou non, mais qui avez toutes (comme moi) le trouillomètre à zéro depuis que vous avez franchi le pas de la Porte d’un Monde Allucinant (oui, je sais, ça s’écrit hallucinant, mais on est en PMA, pas en PMH, bordal!) Prise avec Lumia Selfie Prise avec Lumia Selfie Prise avec Lumia Selfie Prise avec Lumia Selfie Prise avec Lumia Selfie Prise avec Lumia Selfie Voilà, c’est cadeau, ça fait plaisir! ^^

Et en 2-3 mots, le rendez-vous endocrinologique a été plus que satisfaisant. La dame a commencé par me demander mon parcours, je lui ai raconté le metformine, la PMA, le régime, et le sport. Elle m’a dit que c’était très bien, que j’étais sur la bonne voie mais qu’au vu de tout ce qui se passe pour moi pour le moment, elle ne peut pas faire grand-chose de plus. Elle ne veut pas me remettre sous metformine car elle estime que c’est aux patientes de faire un effort pour perdre du poids par elles-mêmes. Elle m’a dit que je devais absolument revenir la voir QUAND je serai enceinte (elle a bien dit QUAND et pas SI) car j’allais plus que probablement développer un diabète gestationnel (ma glycémie est dans les normes pour l’instant mais déjà totalement hors-norme pour un état de grossesse). A la vue de ma mine déconfite sur la partie « enceinte », elle m’a dit qu’elle n’avait aucun doute que je tomberai enceinte et quand je lui ai dit que j’avais déjà 3 MIV et 2 TEC à mon actif, elle m’a répondu que ça ne marchait (presque) jamais du premier coup. Ben, rien que de m’entendre dire ça, ça m’a mis une patate de dingue! Punaise, je crois que c’est le premier médecin qui me donne de l’espoir. A tort ou pas, pour l’instant peu m’importe. J’avais besoin de cette marque de soutien plus que je ne pouvais me l’imaginer!

Attention PMA, dans 3 mois, me revoilà!!!!!!!!

P’tite folie

Faut que j’vous dise!

Alors, c’est pas du tout, mais pas du tout dans mes habitudes hein…
On est invités, Pilou et moi, à une réception de mariage ce samedi, et en passant en revue mes tenues dans ma tête, j’étais vraiment désespérée – entendez par là que parmi mes robes, mes blouses/chemisiers/petits hauts chics et mes (plus rares) pantalons et jupes classiques, je n’ai rien trouvé qui corresponde pleinement à mon humeur du moment.

Du coup, je me suis transformée en SS (Serial Shoppeuse, faut pas déconner!!!) durant ma pause déjeuner…

C’est complètement dingue. J’ai jamais été une grande adepte du shopping car ayant toujours été un peu « enveloppée » (ça fait presque mignon dit comme ça…hem), j’ai été traumatisée entre ma mère qui m’obligeait pratiquement à prendre mes vêtements 2 tailles au-dessus pour « cacher » et mes meilleures copines qui étaient en général bien plus sveltes que moi et qui, du coup, pouvaient acheter le magasin entier si l’envie leur en prenait. Heureusement que Pilou est arrivé, et c’est clairement lui qui a contribué à l’élargissement assez phénoménal de ma garde robe. Malgré ça, je n’ai jamais été une fashion addict, je rechigne toujours et j’attends en général la dernière minute pour me décider (et quand je dis dernière minute, je dis le matin même de l’évènement pour lequel je dois avoir une tenue).

Me voilà donc partie ce midi, en me demandant bien ce que j’allais pouvoir me mettre sur le dos. Arrivée dans le magasin dans lequel je sais que je peux trouver quelque chose qui me convient, surtout que j’ai commencé à faire sérieusement régime, je tourne un peu en rond. Les premiers rayons ne me satisfont clairement pas et je commence tout doucement à regretter d’avoir perdu mon temps pour aller jusque là. Finalement, j’arrive à trouver des sous-pulls pour l’hiver qui approche, un haut à manches 3/4, et une robe avec le bas près du corps et le haut plus ample, voilé (jvous ai dit que j’étais pas une fashion addict hein, je sais même pas comment ça s’appelle!!!). Je me dirige vers les cabines d’essayage, parce que ouais, inutile d’acheter sans avoir essayé n’est-ce pas. Et là, c’est le drame mon regard frôle une petite robinette, imprimée mini-léopard, un peu décolletée (le seul avantage a être enrobée, c’est la poitrine généreuse qui va avec), avec des mini-volants. Ouais, jme suis dit comme vous, le léopard c’est osé, et ça fait vite vieille péripathéticienne à la retraite (ça tombe bien pour le défi kitch ça tiens). Donc, je sais pas pourquoi, sur un malentendu un éclair de folie, j’ai choppé la robe et jme suis dit « pour le fun ».

Me voilà dans la cabine à essayer mes trouvailles, gardant la robinette en dernier et c’est ZE coup de foudre!!! Jvous jure, je suis rarement tombée sur une pièce qui tombe aussi bien, de partout et dans laquelle je me sente jolie et bien! Après moultes hésitations, je me suis dit, tant pis, dans le pire des cas (c’est à dire si Pilou menace de divorcer si je la mets en sa présence), jpourrai la mettre à Halloween ou pour une soirée déguisée!

Comble du schmilbilikl, en allant remettre ce qui ne m’allait pas (le haut aux manches 3/4 – le vieux rose sur une blonde à la peau blanche c’est beurk, et l’autre robe qui était trop ample du bas, vive wetwet), je tombe sur un méga pull. J’ai du manger un truc pas net ce matin, car moi qui suis plutôt « classique » et qui aime les tons neutres, j’ai flashé sur un pull rouge avec des tits coeurs noirs et qui se ferme avec un tit ruban noir derrière, celui-ci :

ptitpull

Vivement que la PMA recommence, car, à ce rythme-là, c’est tout mon salaire qui va y passer!!!!

Verdict de Pilou ce soir pour la robe léo 😉

Et d’un post, 2 coups pour le défi kitch – bon allez, jvais quand même essayer de trouver pire pour me rassurer^^